Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Une Aide de RBC; la Bourse D'Études Nationale Junior a RBC Aide Les Lauréats à Équilibrer Sports et Études
Chris Jurewicz
|
RBC.021.12
|
11 mai 2012
|
|

T.J. Sutter pourrait être le porte-parole idéal pour la Bourse d’études nationale junior A RBC

Ayant remporté la bourse d’études de 5 000 $, il l’a utilisée pour fréquenter une des meilleures universités du Canada où il a travaillé fort sur la patinoire et en classe. Il peut maintenant se vanter d’avoir un excellent travail chez nul autre que RBC.  

Alors qu’il évoluait avec les Hawks de Nipawin, Sutter a été le premier joueur de la Ligue de hockey junior de la Saskatchewan à remporter la bourse d’études nationale en 2006, et aucun joueur de la SJHL ne l’a remporté depuis.

La bourse d’études l’a aidé à payer ses frais de scolarité pendant les quatre années qu’il a fréquenté l’Université Queen’s à Kingston, Ontario. Il se souvient des objectifs qu’il s’était fixés à sa première année à Queen’s – travailler fort sur la patinoire et à l’extérieur de celle-ci et faire en sorte que son éthique du travail lui rapporte au bout du compte.

« En prenant le maximum de cours et en jouant au hockey universitaire, tu apprends l’importance du temps et que tu en as très peu alors que tu t’empresses entre les cours, les réunions, les entraînements, les séances au gymnase, etc. » dit Sutter. « Et en plus, les études universitaires coûtent cher. L’argent de la bourse d’études m’a aidé à atteindre mes objectifs en me donnant le soutien financier qui m’a permis de me concentrer sur ce qui était le plus important pour moi : mes notes et le sport. J’espérais que cela me permettrait d’obtenir un bon travail »

Et c’est exactement ce qui s’est produit. À sa dernière année à Queen’s, Sutter a obtenu un emploi au sein du programme de stages en rotation des Marchés mondiaux de RBC Marchés des Capitaux. Il est entré en poste en août 2010 et au cours des 12 prochains mois, il a effectué trois stages à Toronto et New York apprenant les tenants et aboutissants de l’industrie financière.   

Au cours de l’été 2011, Sutter a opté pour un poste de négociateur d’obligations institutionnelles au comptoir des obligations de RBC à Toronto.

Sutter a passé quatre années inoubliables à l’Université Queen’s. À sa dernière année, il a été nommé capitaine adjoint des Golden Gaels et choisi pour prononcer le discours d’adieu de sa promotion. Il se souvient de ses jours à Nipawin et affirme que l’apprentissage qu’il y a fait l’a beaucoup aidé à devenir ce qu’il est aujourd’hui.

« Une grande partie de mon succès est due à ce que j’ai appris en jouant au hockey junior », dit Sutter. « Le travail acharné, le travail en équipe, la participation communautaire, la camaraderie et surtout, le fait que vous apprenez vraiment l’importance de faire confiance à vos coéquipiers et les divers rôles que chacun doit jouer pour que l’équipe connaisse du succès. »

Le parcours de Kevin Ross est semblable. Selon lui, le fait d’avoir remporté la bourse d’études RBC en 2009 lui a conféré deux avantages importants.

Bien sûr, la bourse d’études l’a aidé à payer ses frais de scolarité et ses livres à l’Université Princeton au New Jersey. Mais elle lui a aussi permis d’avoir du temps.  

« La bourse d’études RBC m’a beaucoup aidé. J’obtiens de l’aide financière ici et tous les étudiants qui obtiennent de l’aide de l’université doivent obtenir un emploi sur le campus », explique Ross. « Heureusement, l’université m’a permis d’utiliser l’argent de ma bourse d’études pour couvrir ce qu’un travail sur le campus m’aurait permis de contribuer. La bourse d’études RBC m’a donc donné du temps pour me concentrer sur le hockey et mes études. »   

Ross, un défenseur, vient de terminer sa deuxième saison de hockey à Princeton. Il a connu une excellente saison en 2011-12, cumulant 10 points (trois buts, sept aides) en 28 matchs et étant nommé à l’équipe panétudiante de l’ECAC. 

Originaire de Cranbrook en Colombie-Britannique, Ross a choisi de jouer au hockey junior A au sein de la Ligue de hockey de la C.-B. afin de conserver son admissibilité à la NCAA, passant trois saisons auprès des Bulldogs d’Alberni Valley où il a été nommé le meilleur défenseur de l’équipe chaque saison. Cependant, son plus beau souvenir s’est produit à sa dernière saison, en 2009-10, lorsqu’il a aidé les Bulldogs à remporter le titre de la saison régulière de la conférence côtière.

Cette saison-là, Ross a cumulé 10 buts, 49 aides et 59 points, il a été finaliste au prix du meilleur défenseur de la ligue et nommé parmi les étoiles de la ligue. Il a aussi été nommé le joueur-étudiant d’Alberni Valley ainsi que le joueur ayant le meilleur esprit sportif. Toutefois, sa plus grande réalisation est survenue à la Coupe RBC où il a reçu sa bourse d’études RBC.  

Pour Kevin Ross, le choix d’évoluer au hockey junior A a été l’une de ses meilleures décisions.

« J’ai eu l’occasion de jouer et d’étudier à Princeton à cause du travail que j’ai fait tout au long de mes études secondaires et lorsque je jouais au hockey junior. Parfois, le milieu du hockey junior place les études à l’arrière-plan, mais je n’aurais certainement pas accompli tout ce que j’ai fait sans avoir aussi travaillé fort en classe », dit-il.   

Avec deux autres années devant lui à Princeton, Ross reconnaît l’importance d’obtenir une éducation.

« Après mes études, je veux jouer au hockey aussi longtemps que je le peux, mais une fois cela terminé, je voudrais profiter du diplôme pour lequel j’ai travaillé si fort », dit Ross. « Je vais travailler dans un domaine quelconque de l’industrie de l’ingénierie. »  


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: