Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Une Recette du Succès Sur Mesure; Une Ancienne de Notre Dame Fait Son Entrée Au Sein du Groupe Exclusif de Championne Mondiale et Nationale
Kristen Lipscombe
|
EC.019.12
|
27 avril 2012
|
|

Vous aimeriez remporter votre premier championnat national et mondial en moins d’un an?

Si les exploits sur glace de la joueuse d’avant Taylor Woods peuvent vous donner un bon indice pour savoir comment faire, vous devrez quand même y mettre beaucoup de cœur pour réaliser vos objectifs au hockey.

Voilà peut-être la meilleure façon de décrire comment Woods, 17 ans, s’y est prise pour gagner l’or à la Coupe Esso 2011, le Championnat national midget féminin du Canada, avec les Hounds de Notre Dame en avril dernier et au Championnat mondial de hockey sur glace féminin des moins de de l’IIHF avec Équipe Canada, en janvier passé.

« Je suis vraiment déterminée et motivée, selon ce que l’on dit de moi », commente Woods à propos de la façon dont elle s’y prend pour triompher, qui ne l’a pas seulement aidée à accumuler les médailles d’or pour ses équipes, mais aussi à terminer deuxième meilleure pointeuse de la Coupe Esso 2011, à St. Albert, Alb. De plus, elle a terminé au troisième rang des pointeuses de l’équipe nationale féminine des moins de 18 ans du Canada au Championnat mondial de cette année, à Prerov et Zlin, République tchèque.

« C’est juste parce que j’adore ça », explique la joueuse originaire de Morden, Manitoba. « Si vous n’aimez pas le hockey, vous ne vous y intéresserez pas, mais si vous aimez ça et que le cœur y est, vous éprouverez du désir pour ce sport, donc pourquoi ne pas travailler en ce sens? »

La clé de son succès peut sembler simple, mais Woods assure qu’elle doit consacrer beaucoup de temps à sa préparation, physique et mentale, pour être à son meilleur, pour offrir une performance digne de l’or.

« Le hockey est tellement complexe… comme la sensation de marquer un but, de gagner, les dures batailles dans les coins », explique-t-elle. « J’aborde tous les aspects de ce sport comme un défi. »

C’est cette attitude qui a permis à Woods de faire la différence pour obtenir sa première invitation au camp de sélection de l’équipe nationale féminine des moins de 18 ans du Canada, a dit l’ancienne entraîneure-chef, Janice Rumpel, de la joueuse vedette qui a mené les Hounds de Notre Dame à la médaille d’argent à la Coupe Esso 2010, à Regina, Sask., avant la médaille d’or de l’an dernier.

« Chaque jour, elle fait quelque chose pour s’améliorer », dit-elle pour expliquer ce qui a permis à Woods de se démarquer.

Des athlètes comme Woods et l’ancienne médaillée d’or de la Coupe Esso 2011, Olivia Howe, qui a été invitée au camp de sélection de l’équipe nationale féminine des moins de 18 ans du Canada pour une deuxième fois en août dernier, connaissent l’importance de démontrer leurs habiletés sur la scène nationale.

« Chaque joueuse qui se rend là doit faire tourner cette expérience à son avantage », note Rumpel à propos de la façon dont Woods et Howe, qui ont obtenu les titres de meilleure joueuse d’avant et meilleure pointeuse de la Coupe Esso de l’an passé, se sont élevées face au défi.

Pierre Alain, entraîneur-chef de l’équipe nationale féminine des moins de 18 ans du Canada, affirme que Woods continue d’exposer ses talents de hockeyeuse à un haut niveau. Elle a d’abord été choisie pour prendre part à une série de trois matchs face aux États-Unis à la suite du camp de sélection du mois d’août passé, pour ensuite être sélectionnée au sein de l’équipe gagnante du Championnat mondial de cette année.

« Elle a gagné beaucoup de vitesse et de confiance sur la patinoire », reconnaît Alain des progrès faits par Woods. « Elle a été une étincelle pour notre équipe. »

Alain ajoute qu’il est clair que Woods « sait ce qu’elle veut. Elle veut être la meilleure. »

La troupe canadienne de cette année est devenue la deuxième à décrocher l’or au Championnat mondial de hockey sur glace féminin des moins de de l’IIHF dans l’histoire de cet événement vieux de cinq ans. Woods n’est que la deuxième patineuse qui a remporté l’or à la Coupe Esso et au Mondial féminin des moins de 18 ans. Sa compatriote manitobaine Brigette Lacquette a décroché l’or à la Coupe Esso 2009 à Calgary, Alb., lors du tout premier tournoi, avant d’aider le Canada à remporter sa toute première médaille d’or au Championnat mondial de hockey sur glace féminin des moins de de l’IIHF.

La Coupe Esso 2011 a également été un tremplin important pour la défenseure de 17 ans Abbey Frazer, qui a terminé en quatrième place avec les Kodiaks du Lac St-Louis et obtenu une deuxième invitation au camp de sélection des moins de 18 ans. Elle a ensuite été nommée au sein de l’équipe canadienne qu’elle a aidée dans sa quête de l’or au Championnat mondial des moins de 18 ans.

« Chaque fois qu’on organise des événements de haut niveau, tout tremplin, tout cela aide nos joueuses », admet Rumpel, en identifiant des tournois comme la Coupe Esso et le Championnat national féminin des moins de 18 ans.

Toutefois, en dernier lieu, les joueuses doivent souhaiter connaître du succès, au moins autant que Taylor Woods.

Qu’elle domine les Blazers de Balmoral Hall dans la Junior Women’s Hockey League (JWHL) cette saison ou qu’elle compétitionne pour une place au sein du programme national féminin du Canada, Woods confirme qu’elle ne cessera de travailler, travailler et travailler pour se rendre là où elle veut.  

« Mon but ultime est de jouer pour la formation olympique », dit-elle. « C’est peut-être une grosse montagne à grimper, mais je suis prête à le faire. Si ça devient trop à pic, je continuerai de grimper. »

C’est cette passion sincère de persévérer jusqu’au sommet et au prochain sommet qui fait d’elle une athlète en or.

« J’y mets tout mon cœur. Mon coeur au travail est ma clé du succès. »


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: