Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Comment Ça Se Passe
Un regard interne sur le processus de sélection d'Équipe Ontario
Aaron Bell
|
WU17.12.11
|
31 décembre 2011
|
|

Les formations régionales des moins de 17 ans du Canada seront réunies juste avant le Défi mondial des moins de , qui s’amorcera le 29 décembre au WFCU Centre de Windsor, Ont., mais pour la plupart des joueurs qui y participeront, le processus menant à la sélection s’est mis en branle il y a plus d’un an.

Le Défi mondial des moins de 17 ans joue un rôle important en tant que première étape du Programme d’excellence, le point de départ vers l’équipe nationale masculine des moins de 18 ans et l’équipe nationale junior. Les joueurs sont d’ailleurs sous le microscope longtemps avant de prendre part aux activités de la Ligue canadienne de hockey.

« J’ai eu la chance de voir ce groupe de jeunes tout au long de leur année midget », témoigne Barclay Branch, qui en est à sa première année comme directeur des opérations des M17 de l’Ontario. « J’ai eu la chance de me familiariser à eux. Ce processus permet de les connaître. »

Branch, qui est aussi le directeur général adjoint et directeur du personnel des joueurs des Bulls de Belleville a été nommé directeur des opérations en juin, en remplacement de Rob Kitamura, qui a été engagé par le Lightning de Tampa Bay.

Après les camps régionaux d’avril et mai, qui ont impliqué plus de 200 joueurs, 80 ont été sélectionnés pour le camp estival à Thunder Bay, en juillet. Branch passera les trois premiers mois de la saison de l’OHL à surveiller ces patineurs pour déterminer la formation finale de 22 joueurs qui représentera Équipe Ontario, à la mi-novembre.

« C’est une belle occasion de les voir à l’oeuvre contre et avec les meilleurs parmi leurs pairs », note Branch à propos du camp provincial. « J’ai pu non seulement les évaluer, mais aussi les connaître à l’extérieur de la patinoire. C’est l’une des choses que l’on tente de faire dès le premier jour. »

L’Ontario a connu un succès sans précédent dans les années passées au Défi mondial des moins de 17 ans, participant aux quatre derniers matchs de la médaille d’or et remportant le prix ultime à trois reprises, dont l’an dernier, 5-3 sur les États-Unis, devant une foule record de 12 060 personnes au MTS Centre de Winnipeg, Man.

Donc, bien que le processus de sélection soit demandant pour les hockeyeurs, ils savent que ça vaut la peine.

« Cette expérience a vraiment changé ma vie », dit Brendan Gaunce, qui a aidé l’Ontario à remporter l’or à Winnipeg, marquant le but victorieux au match de la médaille d’or. « Avoir la chance de jouer devant 12 000 personnes qui vous encouragent, c’est un moment dont je vais me souvenir à jamais. »

Les équipes qui connaissent du succès à ce tournoi des moins de 17 ans sont celles dont les joueurs adhèrent tous au même système. Ceci implique que les joueurs doivent jouer un rôle différent qu’avec leur équipe de club. Branch précise que le long processus de sélection aide à déterminer quel joueur est prêt à faire ce sacrifice.

« C’est extrêmement important de rassembler autant d’information que possible sur chaque joueur », dit-il. « Il y a des joueurs qui sont appelés à jouer un certain rôle auquel ils ne sont pas habitués. »

« Nous bâtissons une équipe, pas une formation d’étoiles. Nous voulons compter sur le meilleur club et dans un événement à court terme comme celui-ci, où la marge d’erreur est très mince, nous devons être forts dans tous les aspects du jeu. »

Gaunce croit que cette philosophie a grandement contribué au succès des Ontariens l’an dernier, à Winnipeg.

« Je pense que tout le monde a acheté le système », lance Gaunce. « Chaque membre voulait contribuer et motiver l’équipe. »

En fin de compte, selon Branch, le succès de son club, ou de n’importe quel autre au tournoi, reviendra à celui qui a fait le meilleur travail de rassembler ses joueurs rapidement.

« Ce n’est pas aussi simple que de s’asseoir et de sélectionner les 20 meilleurs jeunes », explique Branch. « Il s’agit plutôt de trouver les joueurs les plus efficaces qui accepteront le rôle qui leur sera confié et qui s’uniront pour former une équipe. Il n’y a pas beaucoup de temps avant la compétition pour préparer ce genre de choses. »


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Morgan Bell
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6427
mbell@hockeycanada.ca

   
 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: