Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Un Atout Derrière Le Banc
Mike Longaecker – South Washington County Bulletin
|
CHF.002.11
|
31 janvier 2011
|
|

Doug Long croit que chaque année, il arrive quelque chose de magique sur la glace.

Peut-être que vous ne le réalisez pas sur le coup, raconte l’entraîneur de hockey masculin d’East Ridge. Mais éventuellement, les choses vont s’éclaircir.

Long pense qu’il vit présentement une telle expérience et que cette fois, la magie du moment est évidente à ses yeux.

« Ce sera l’un de ses moments », explique Long, « peu importe comment la saison se terminera. »

Il parle du nouvel ajout à son personnel d’entraîneurs : l’ancien joueur du Wild du Minnesota, Wes Walz.

L’ancien membre de la LNH est retourné l’an dernier à Woodbury, où lui et sa famille ont vécu lorsqu’il jouait pour le Wild. Walz raconte que la décision de déménager (il vivait en Floride lors des deux dernières années où il travaillait comme entraîneur adjoint du Lightning de Tampa Bay) a été prise pour donner la chance à Kevin de jouer à un niveau de hockey plus élevé pour sa dernière année à l’école secondaire.

« C’est incroyable d’être de retour au Minnesota, une vraie ville de hockey », lance Kevin, meilleur pointeur des Raptors.

Lorsque la famille a plié bagage pour le Minnesota, Walz est entré en contact avec le directeur des sports d’East Ridge, Trent Hanson, pour voir s’il pouvait faire partie du programme de hockey. Long, qui avait un bon souvenir d’avoir brièvement rencontré Walz une fois à une séance d’autographes à Stillwater, lorsqu’il jouait encore pour le Wild, a accepté de rencontrer Walz à Woodbury.

« Ça s’est très bien passé », dit Long, à propos de la réunion.

Walz est maintenant entraîneur adjoint et analyste vidéo de l’équipe. Long affirme que Walz passe près de trois heures pour créer environ 10 à 15 minutes d’extraits vidéo pour les visionner avec les joueurs et les entraîneurs.

« Il ne fait que couper les matchs en séquences où les jeunes peuvent apprendre avec facilité sur le hockey et ça fait une différence énorme », explique Long.

Long ajoute que l’ancien joueur de la LNH porte aussi attention à la position des joueurs sur la patinoire.

Kevin confirme que les séances éducatives de son père « portent fruit ». Il dit que son père a aidé les joueurs à se concentrer sur des petits aspects de leur jeu : par exemple, comment tuer des pénalités en désavantage numérique. Il le fait pour des choses que « nous n’avons jamais apprises en autant de détails ».

Walz a passé 13 saisons dans la LNH avec cinq équipes. Il a récolté 260 points à la position de centre. Il a joué sept saisons avec le Wild avant d’accrocher ses patins en 2008. Il a connu sa saison la plus productive en 1993-1994 alors qu’il a amassé 38 points et un différentiel de +20 en 53 parties avec Calgary. Toutefois, en 2005-2006, il a inscrit son plus haut total de buts, soit 19, et enregistré 18 mentions d’aide, pour un total de 37 points en 82 rencontres avec le Wild.

Walz s’est concentré à éviter les X et les O et à inciter les jeunes de l’école secondaire à miser sur l’aspect collectif.

« Aucun joueur ne doit être plus important qu’un autre pour connaître du succès », lance-t-il. « C’est le message que j’espère faire passer. »

Durant les affrontements, comme la semaine passée sur la route à Mounds View, Walz est un atout derrière le banc, criant ses conseils aux joueurs sur la glace et leur exigeant de faire preuve d’intensité.

« Les gens l’écoutent vraiment lorsqu’il parle », rapporte Kevin. « Il obtient leur attention. 

Même Long l’a remarqué. Lorsque Walz parle, les jeunes écoutent.

« C’est un public qui lui accorde son attention », ajoute Long.

Il s’agit d’une expérience spéciale pour les joueurs d’East Ridge, dont l’attaquant Jack Greeley, qui en est à sa deuxième année.

« Il en connaît beaucoup sur le hockey », dit-il. « Il est bon. »

La transition de la LNH à l’école secondaire a quand même été délicate, selon Walz. « À quelques exceptions près, les joueurs de l’école secondaire n’exécutent pas au même niveau. Vous devez donc en être vraiment conscient lorsque vous dirigez. »

Il pense que cette expérience d’entraîneur à East Ridge ne se poursuivra pas à l’issue de la saison, mais il ne sait pas encore ce que le futur lui réserve.

Long prétend qu’il continuera de s’impliquer dans le monde du hockey.

« Il a les habiletés pour le faire », raconte-t-il.

Peu importe, il se dit excité d’avoir cette chance unique de compter sur un ancien joueur de la LNH et content de pouvoir appeler Walz un ami.

« C’est très plaisant », conclut Walz.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: