Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
12 Jours Du M17
WU17.009.10
|
17 décembre 2010
|
|

12 – BUTS D’ALEXANDER OVECHKIN

Il est un double lauréat du trophée Hart remis au joueur le plus utile à son équipe dans la LNH et gagnant des trophées Art Ross et Calder en plus d’avoir été nommé cinq fois sur l’équipe d’étoiles. Mais il y a neuf ans, Alexander Ovechkin était un jeune poulain de 16 ans qui faisait ses débuts en Amérique du Nord au Défi mondial de hockey des moins de à Selkirk et Stonewall, Manitoba.

Le jeune Russe a démontré à un jeune âge pourquoi il est considéré comme l’un des joueurs de hockey les plus excitants, inscrivant pas moins de 12 buts en cinq matchs, dont quatre dans un gain de 11-2 contre l’Atlantique. Il a terminé au premier rang des pointeurs, avec 14 points.

Malheureusement, les exploits offensifs d’Ovechkin n’ont pas été suffisants pour permettre aux Russes de gagner une médaille. Des revers en ronde préliminaire contre l’Ontario et le Pacifique ont écarté la Russie des demi-finales et la formation a perdu 7-6 en prolongation face à la République tchèque pour glisser au sixième rang, deux ans seulement après sa conquête de l’or.

11 – JOUEURS DU MANITOBA

Alors que 110 des meilleurs jeunes joueurs du Canada participeront à un premier match sur la scène internationale au Défi mondial de hockey des moins de , dix pour cent d’entre eux pourront le faire dans leur province d’origine.

Onze Manitobains font partie de l’équipe de l’Ouest, représentant neuf communautés différentes – de la capitale (Winnipeg – pop. 633 451) au petit village (Grandview – pop. 839) et plusieurs autres entre les deux (Brandon, Deloraine, Headingley, Killarney, Steinbach, Stony Mountain, Virden).

Mais le chiffre 11 ne représente pas seulement le nombre de Manitobains – les quatre provinces de l’Ouest canadien ont 11 représentants : 11 joueurs de l’Alberta et de la Colombie-Britannique font partie de l’équipe du Pacifique tandis que 11 Saskatchewannais se joignent aux Manitobains pour former l’équipe de l’Ouest.

10 – PARTICIPATIONS INTERNATIONALES

Tandis que le Défi mondial junior des moins de 17 ans est depuis longtemps une occasion pour les amateurs de hockey du Canada de voir les prochaines vedettes de leur pays, le tournoi offre aussi la chance à plusieurs bons joueurs internationaux de faire une première bonne impression à l’endroit où ce sport a été créé.

Lors du premier événement des M, alors que l’attention était tournée vers les étoiles montantes comme Turgeon, Shanahan et Sakic, l’Union soviétique s’est présentée à Québec avec un alignement comprenant Sergei Fedorov, Alexander Mogilny et Dmitri Khristich. La formation est repartie avec la médaille d’argent. Deux ans plus tard, pour la première fois de l’histoire, un Européen ayant pris part au Défi mondial des M17 a été sélectionné au premier rang du repêchage de la LNH, soit le Suédois Mats Sundin.

En 17 tournois, depuis 1986, 10 pays autres que le Canada ont participé à cette compétition : la République tchèque, la Tchécoslovaquie, la Finlande, l’Allemagne, la Norvège, la Russie, la Slovaquie, l’Union soviétique, la Suède et les États-Unis. Quatre d’entre eux ont gagné l’or, l’Union soviétique (1988), la Finlande (1990), les États-Unis (1994, 1998, 2006, 2008) et la Russie (2000).

9 – LES CHANDAILS DE JONATHAN TOEWS

Ce n’est pas nécessairement une question de nombre de chandails, mais plutôt du numéro sur le chandail. Jonathan Toews, originaire de Winnipeg, portait le no 9 lorsqu’il était le capitaine de l’Ouest au Défi mondial de hockey des moins de , la seule année où la formation a remporté l’or jusqu’à maintenant lorsque cet événement regroupe dix équipes.

Toews a traîné l’Ouest sur son dos à Lethbridge, Alberta, terminant premier marqueur du tournoi et inscrivant le but vainqueur dans le match de la médaille d’or face à Équipe Pacifique. Six ans après la compétition, il est l’un des trois membres de cette formation de l’Ouest à avoir joué dans la LNH, avec Dwight King (Los Angeles) et Ryan White (Montréal), ce qui démontre le bon travail effectué par le capitaine.

Cette médaille d’or au M17 n’était qu’un début pour Toews. Il a ajouté une médaille d’or au Championnat mondial d’été des moins de 18 ans et au Championnat mondial junior en moins de 12 mois pour ensuite gagner un deuxième titre des CMJ (2007), une médaille d’or au Championnat mondial de l’IIHF (2007), l’or olympique (2010) et une Coupe Stanley (2010), devenant ainsi le plus jeune membre du Club Triple Or de l’IIHF.

8 – CHOIX DE PREMIÈRE RONDE DANS LA LNH

Le Défi mondial de hockey des moins de 17 ans est comme un bal de débutants pour les jeunes étoiles, une première occasion de se faire valoir sur la scène internationale et souvent, les premiers pas vers une carrière dans la LNH. Et pour quelques heureux élus, ce sera une première étape qui leur permettra d’entendre leur nom appelé en premier lors du repêchage universel de la LNH. 

Lors des 10 séances de repêchage de la LNH depuis 2001, huit anciens du défi des moins de 17 ans ont eu cet honneur – Ilya Kovalchuk (2001), Rick Nash (2002), Marc-André Fleury (2003), Alexander Ovechkin (2004), Erik Johnson (2006), Patrick Kane (2007), John Tavares (2009) et Taylor Hall (2010). De ce groupe, seuls Kovalchuk et Hall ont réussi le doublé médaille d’or et premier choix au repêchage; Kovalchuk a remporté l’or avec la Russie en 2000 tandis que Hall a remporté le premier prix avec l’Ontario en 2008. 

Les deux seuls premiers choix au repêchage depuis 2001 à ne pas être inscrits sur la liste? Sidney Crosby (2005), qui avait joué aux Jeux d’hiver du Canada à l’âge de 15 ans en 2003 et avec l’équipe nationale junior du Canada en 2004, et Steven Stamkos (2008) qui a remporté l’or avec l’Ontario aux Jeux d’hiver du Canada en 2007.

7 – MÉDAILLES D’OR POUR L’ONTARIO

Avec une formation comprenant les futurs joueurs de la LNH Shean Donovan, Chris Gratton, Todd Harvey, Ethan Moreau et Jamie Storr, personne n’a été surpris lorsque l’Ontario a gagné sa première médaille d’or chez les M17 au tournoi de 1992 à Sudbury, Ontario.

Cette victoire a lancé l’Ontario sur la route du succès et la province a remporté l’or à trois des quatre prochains tournois – en 1996, 19 (un événement partagé regroupant cinq équipes). Avec quatre des neuf premières médailles d’or remises en poche, l’Ontario était déjà la province ayant connu le plus de succès chez les M17.

Mais une autre médaille d’or en 2004 avec des joueurs tels Cogliano, Downie, Parent et Staal et deux titres consécutifs en 20 grâce à Ellis, Gudbranson, Hall et Seguin ont placé l’Ontario dans une classe à part – sept médailles d’or chez les M17, soit quatre de plus que toute autre équipe (le Québec et les États-Unis sont au deuxième rang avec trois médailles d’or chacun).

6 – SITES AU MANITOBA

Pour la première fois depuis quelques années, deux sites accueilleront tous les matchs de la ronde préliminaire du Défi mondial de hockey des moins de 17 ans – le PCU Centre à Portage la Prairie et le MTS Iceplex à Winnipeg. Mais cela ne signifie pas que le reste de la province a été oublié.

Au total, six arénas situés dans cinq communautés auront l’occasion d’accueillir des matchs des moins de 17 ans. En plus des deux principaux sites, le T.G. Smith Centre de Steinbach, l’aréna Morris et le Morden Recreation Centre accueilleront des matchs hors concours le 28 décembre tandis que le MTS Centre au centre-ville de Winnipeg, domicile du Moose du Manitoba de l’AHL, a été choisi pour présenter les demi-finales et les matchs pour les médailles les 3 et 4 janvier.

La dernière fois que deux sites ont accueilli tous les matchs de la ronde préliminaire et les matchs éliminatoires, c’était en 2005 quand l’Enmax Centre et l’aréna Nicholas Sheran de Lethbridge, Alberta, ont été les hôtes des 27 matchs du Défi mondial des moins de 17 ans. Par contre, les matchs hors concours avaient eu lieu dans le sud-est de l’Alberta – Medicine Hat, Taber et Crowsnest Pass avaient présenté des matchs avant le tournoi.

5 – ÉQUIPES CANADIENNES

Depuis la première mise au jeu au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans inaugural en 1986, les équipes européennes participantes ont changé, mais une chose est demeurée constante – le Canada a été représenté par cinq équipes régionales.

Les étoiles montantes du pays âgées de 16 ans ont évolué avec les formations de l’Atlantique (Île-du-Prince-Édouard, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve-et-Labrador), de l’Ontario, de l’Ouest (Manitoba, Nunavut, Saskatchewan, Territoires-du-Nord-Ouest), du Pacifique (Alberta, Colombie-Britannique, Yukon) et du Québec, afin de goûter une première fois à la compétition internationale et de faire leurs premiers pas au sein du programme d’excellence de Hockey Canada.

Depuis ce premier tournoi, il y a 25 ans, 18 médailles d’or ont été remises (y compris deux en 1998) et les équipes canadiennes en ont remporté 12, soit un taux de réussite de 67 pour cent. Un seul match pour la médaille d’or a été disputé entre deux formations non canadiennes (Suède c. Union soviétique en 1988) et quatre d’entre eux ont opposé deux équipes canadiennes.

4 – CAPITAINES D’UNE ÉQUIPE CANADIENNE DANS LA LNH

Au hockey, peu d’honneurs sont plus gratifiants que celui de porter le « C » à titre de capitaine de votre équipe. Être un capitaine d’une équipe canadienne dans la LNH l’est d’autant plus, alors que l’on suit les traces de joueurs comme Trevor Linden, Wayne Gretzky, Lanny McDonald, Wendel Clark et Jean Béliveau.

3 – WINNIPEGOIS

Malgré que le Défi mondial de hockey des moins de 17 ans ait visité plusieurs principaux centres du hockey au cours des dernières années, il est rare qu’un joueur ait l’occasion de jouer dans sa ville d’origine. En fait, depuis le tournoi de 2006 à Regina en Saskatchewan, pas un seul joueur n’a pu porter le rouge et le blanc dans sa ville.

Mais cela va changer cette année, puisque trois Winnipegois joueront pour l’Ouest – le gardien de but Chris Driedger, le défenseur Justin Hamonic et l’avant Brendan Leipsic. Les trois joueurs sont issus de l’Association de hockey mineur de Winnipeg et les trois auront l’occasion de porter le nouveau chandail d’Équipe Canada à domicile.

Ils tenteront de mener l’Ouest à une meilleure fiche que celle cumulée la dernière fois que le Manitoba a accueilli le Défi mondial de hockey des moins de 17 ans – en 2002, lorsque le tournoi a eu lieu à Selkirk et Stonewall, l’Ouest avait déçu, terminant au septième rang.

2 - FILS D'ANCIENS DE LA LNH

Chaque année, la formation canadienne au Défi mondial junior des moins de 17 ans comprend des fils d’anciens joueurs de la LNH.

L’an dernier, c’était le cas de Carter Sandlak (Ontario, fils de Jim) et Adam Lowry (Pacifique, fils de Dave), il y a deux ans, Brock Beukeboom (Ontario, fils de Jeff), Christian Thomas (Ontario, fils de Steve), Max Reinhart (Pacifique, fils de Paul) et Michael St. Croix (Ouest, fils de Rick) étaient les jeunes célébrités.

Le tournoi de 2011 n’y fait pas exception, alors que deux joueurs suivent les traces de leur père célèbre. Pour Équipe Pacifique, Griffin Reinhart devient le deuxième fils de Paul à porter le chandail rouge et blanc en trois ans, tandis que Kerby Rychel de l’Ontario est le fils de l’ancien défenseur de la LNH, Warren Rychel.

1 – L’OR POUR L’OUEST

Et oui, l’Ouest a gagné l’or en 1998, lorsque le Défi mondial des M17 consistait en deux tournois de cinq clubs, l’un à Swift Current, Sask., l’autre à Kitchener, Ont., où deux médailles d’or étaient remises. L’Ouest a gagné sa première médaille au tournoi cette année-là.

Mais depuis qu’il y a un seul tournoi de 10 équipes, l’Ouest a monté sur la plus haute marche du podium qu’à une reprise, en 2005, à Lethbridge, Alberta. Cette formation était menée par le capitaine Jonathan Toews qui a terminé premier marqueur du tournoi et inscrit le but vainqueur dans un gain de 3-1 au match de la médaille d’or contre Équipe Pacifique. 

Six ans plus tard, seulement trois membres de l’équipe, Toews et les attaquants Dwight King (Los Angeles) et Ryan White (Montréal) ont vu de l’action dans la LNH, faisant de cette conquête de l’or par l’Ouest un exploit encore plus impressionnant.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Morgan Bell
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6427
mbell@hockeycanada.ca

   
 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: