Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Les Futures ÉToiles du Hockey Olympique FÉMinin PrÊTes Pour Le Championnat Mondial des Moins de 18 ans
U18.001.10
|
25 mars 2010
|
|

Les Jeux olympiques d’hiver de 2014 sont dans la mire de l’avant Mélodie Daoust et de ses coéquipières de l’équipe nationale féminine des moins de 18 ans du Canada.

Marie-Philip Poulin, 18 ans, a marqué les deux buts du Canada dans une victoire de 2 -0 sur les États-Unis lors de la finale du hockey olympique féminin le mois dernier à Vancouver.

L’an dernier, Poulin a participé au Championnat mondial des moins de 18 ans à Füssen en Allemagne. Elle était alors la coéquipière de Daoust et de cinq autres joueuses qui sont de retour dans la formation du Canada pour le tournoi des moins de 18 ans qui commence samedi à Chicago.

Daoust, qui est originaire de Valleyfield au Québec, a été inspirée par l’exemple de Poulin et elle vise maintenant une participation aux Jeux de 2014 à Sochi en Russie plutôt que d’attendre les Jeux de 2018.

« Quand tu sais que tu as joué avec elle à Füssen, que tu sais qu’elle a été choisie pour faire partie de l’équipe canadienne aux Olympiques et qu’elle a marqué, cela nous prouve que nous pouvons faire la même chose », a dit Daoust. « C’est vraiment mon rêve de participer aux prochains (Jeux olympiques). »

Cependant, elle devra mettre ce rêve en veilleuse puisqu’elle tentera d’abord de remporter la première médaille d’or du Canada au tournoi mondial des moins de 18 ans.

Les États-Unis ont remporté les deux premiers titres du mondial des moins de 18 ans, battant le Canada 5 -2 en finale il y a deux ans lors du tournoi inaugural à Calgary. À Füssen, Daoust était démoralisée après avoir perdu le championnat par la marque de 3 -2 en prolongation aux Américaines.

« Je pense que cette année, nous sommes plus prêtes que l’an dernier », dit Daoust. « La deuxième année, tu sais ce que tu peux faire contre elles. »  

Le Canada entreprend le tournoi samedi contre la Russie. Les deux pays font partie du groupe B tout comme la Suède et l’Allemagne. Les États-Unis, le Japon, la République tchèque et la Finlande forment le groupe A. La finale aura lieu le 3 avril.

Il n’y a pas de Championnat mondial féminin lors d’une année olympique. La version des moins de 18 ans regroupe de futures vedettes olympiques de plusieurs pays.

Outre Daoust, les autres joueuses canadiennes de retour au sein de la formation après la défaite crève-cœur aux États-Unis sont Jessica Campbell de Melville, Saskatchewan, Christine Bestland de Brunkild, Manitoba, Laurie Kingsbury de Valleyfield, Québec, Jamie Lee Rattray de Kanata, Ontario, et Jillian Saulnier de Halifax.

Les 20 joueuses de la formation canadienne ont été choisies en fonction de leur performance lors d’un camp de sélection et d’une série de trois matchs contre leurs homologues américaines l’été dernier, ainsi que lors du championnat national des moins de 18 ans en novembre à Surrey en Colombie-Britannique.  

Quinze joueuses de la formation faisaient partie de l’équipe qui a battu les États-Unis 2 -1 lors de la série de trois matchs en août.

« Ce que j’aime le plus, c’est notre mélange d’habiletés et de ce j’appelle du papier sablé; cette capacité de jouer dans les endroits exigeants sur la glace, de jouer un style robuste et de faire preuve de force », a déclaré l’entraîneur-chef Dan Church qui est également entraîneur de l’équipe féminine de l’Université York.  

Rattray, une avant, et la défenseure Shannon Doyle de Baldwin, Ontario, ont été nommées les meilleures joueuses à leur position au championnat national des moins de 18 ans en novembre. Cependant, la joueuse qui s’est démarquée le plus à Surrey est la défenseure Caitlin MacDonald de Winnipeg. MacDonald n’avait même pas été invitée au camp de sélection l’été dernier.  

« Elle est sortie de nulle part. Elle nous a vraiment impressionnés par sa façon de jouer au national des moins de 18 ans à Surrey », a affirmé Church. « Je l’ai vue jouer à quelques reprises avec l’Université du Manitoba. Nous avons beaucoup aimé ses habiletés et ses aptitudes en défensive, alors nous l’avons ajoutée à la formation. »

Une autre joueuse à surveiller est la défenseure Erin Ambrose de Keswick, Ontario. Elle n’aura que 16 ans une fois le championnat terminé.

« Elle voit le jeu mieux que la plupart des joueuses de son âge et que la plupart des défenseures », explique Church. « Elle est une joueuse complète et elle est tellement concentrée comme athlète. Elle a très bien joué à l’été, bien au-delà de ce que nous attendions d’elle compte tenu de son jeune âge. »

L’entraîneure-chef de l’équipe olympique Melody Davidson a sonné l’alarme il y a plus d’un an à propos des habiletés individuelles supérieures affichées par les formations américaines des moins de 18 ans. Church dit que plus de temps a été consacré au développement des habiletés lors du camp canadien l’été dernier.

« Au Canada, nous sommes vraiment bons en ce qui a trait aux tactiques, aux détails du jeu, au jeu de position, à l’échec avant et au marquage en zone défensive. Parfois, nous consacrons un peu plus de temps à cela qu’aux habiletés individuelles », affirme Church. « Nous avons vraiment étudié comment aider les joueuses à développer leurs habiletés individuelles.

« C’est un aspect que l’on retrouve dans les trois programmes – les moins de 18 ans, les moins de 22 ans et l’équipe nationale –, cette insistance placée sur la construction, le développement et le perfectionnement des habiletés liées au jeu. Un autre aspect que nous avons étudié a été notre besoin d’avoir des joueuses robustes et faisant preuve d’endurance mentale. Nous avons essayé de répondre à tous ces besoins. »

Cette année, la formation américaine compte deux joueuses en quête d’un troisième titre consécutif, la défenseure Meagan Mangene et l’avant Kendall Coyne, auteure du but en prolongation à Füssen.     

L’entraîneure de la formation américaine sera Katie Bing du Boston College. King, qui a participé à trois Jeux olympiques, pourra compter sur cinq joueuses de la formation de l’an dernier qui sont de retour en 2010, y compris la gardienne Alex Rigsby nommée la meilleure gardienne du tournoi l’an dernier. Rigsby est devenue la première joueuse à être repêchée par la ligue junior de l’USHL lorsque le Steel de Chicago l’a sélectionnée en 16e ronde.

L’équipe canadienne est présentement à Toronto pour un camp préparatoire avant de s’envoler vers Chicago, vendredi. Church veut que l’équipe féminine des moins de 18 ans prolonge le succès du Canada au hockey international au-delà des Jeux olympiques.

« Pour nous, nous voulons profiter de l’élan que nous ont donné les équipes masculine et féminine et rentrer au pays avec la première médaille d’or de ce groupe d’âge », dit-il. « Je pense vraiment que nous avons le groupe pour le faire. »  


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Jason LaRose
Responsable, services du contenu
Hockey Canada
403-777-4553
jlarose@hockeycanada.ca

Kristen Lipscombe
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427
klipscombe@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
CMFM18 2014 : CAN 5 – USA 1
30 mars 2014
L'équipe fém. des m18 remporte l'or.
CMFM18 2014 : CAN 1 – RUS 0 (Prol.)
29 mars 2014
Le Canada bat la Russie en prolongation.
CMFM18 2014 : CAN 5 – CZE 0
26 mars 2014
Canada blanchit les tchèques.
CMFM18 2014 : CAN 7 – FIN 0
24 mars 2014
Le Canada blanchit la Finlande 7-0.
CMFM18 2014 : CAN 7 – JPN 1
23 mars 2014
Le Canada amorce le mondial avec un gain
OLY 2010 : CAN 2 - USA 0 or
25 février 2010
L'ÉNM du Canada en action aux Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver (or).
OLY 2010 : CAN 5 - FIN 0 df
22 février 2010
L'ÉNM du Canada c. la Finlande aux Jeux olympiques d'hiver 2010 à Vancouver (demi-finale).
OLY 2010 : SUI 1 - CAN 10
15 février 2010
L'ÉN féminine du Canada c. la Suisse aux Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : entraînement
13 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : cérémonies d'ouverture
12 février 2010
Cérémonies d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : photos d'équipe
09 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : entraînement
08 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: