Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Hefford Toujours Au Sommet de Son Art; à Ses Quatrièmes Jeux Olympiques
Jason LaRose
|
OLY.002.10
|
20 janvier 2010
|
|

Il y a treize ans, Jayna Hefford était au sommet du monde comme membre de l’équipe nationale féminine du Canada, une médaille d’or du Championnat mondial féminin de l’IIHF autour du cou à l’aube de l’entrée du hockey féminin aux Jeux olympiques.

Au même moment, Meghan Agosta, 10 ans, rêvait de participer au championnat mondial et de remporter l’or olympique.

« J’ai fréquenté l’école de hockey de Jayna à 10 ans, et quand je suis partie j’ai regardé mon père et je lui ai dit : “Tu sais papa, ce serait bien n’est-ce pas de pouvoir jouer avec elle un jour?” », a raconté Agosta, vendredi, jour de son 23e anniversaire. « Et maintenant, je fais non seulement partie de son équipe, mais j’évolue au sein de son trio – c’est vraiment fantastique. »  

Mais ce qui est encore plus fantastique, c’est que 13 ans après son début auprès de l’équipe nationale, Hefford continue d’être une puissance offensive chez Canadiennes. À chaque tournée préolympique (sauf celle de 1998, mais puisqu’elle a marqué le but gagnant, elle est excusée), Hefford a soit occupé le premier rang des marqueuses ou s’est classée deuxième à quelques points de la meneuse.  

Elle a cumulé 30 points (22 buts, 8 aides) en 26 matchs avant les jeux de 1998, 21 points (10 buts, 11 aides) en 20 matchs avant ceux de Turin en 2006, et elle en a inscrit seulement un de moins que Hayley Wickenheiser qui en a cumulé 21 (11 buts, 10 aides) en 17 matchs avant les Jeux de 2010.

Ajoutez à cela 44 points (24 buts, 20 aides) en 28 matchs de la série midget de l’ÉNF – 12 de plus que la joueuse au deuxième rang – et il semble que Hefford est fin prêt à partir en quête de sa troisième médaille d’or olympique.

« Au cours des dernières années, j’ai travaillé vraiment fort pour m’assurer d’être prête pour ceci », affirme Hefford en parlant de sa participation aux Olympiques. « J’ai eu l’occasion inouïe de patiner avec quelques-unes des meilleures patineuses au monde, et je pense avoir tout fait avant les Jeux pour m’assurer d’être en forme et prête à rivaliser. »  

Et Hefford n’a eu aucun problème à rivaliser cette saison; avec ses coéquipières de trio, la vétérante Caroline Ouellette, et Agosta, elles ont dominé le classement des pointeuses, cumulant 57 points en 17 matchs internationaux et 108 points en 28 matchs de la Série midget.

« Caro et moi jouons ensemble depuis longtemps; c’est une fille robuste qui patrouille bien le centre de la glace et qui nous appuie », dit Hefford à propos de Ouellette. « Quant à moi et Agosta, je pense que c’est notre vitesse et nos occasions de marquer. Je pense que nous savons où se trouve l’autre sur la glace; nous pensons de la même façon et ça a fonctionné dès le début. Nous sommes vraiment impatientes de vivre les prochaines semaines ensemble. »  

Il va sans dire que Hefford excelle sur la glace, mais elle excelle aussi loin de la patinoire. En tant qu’une de seulement quatre joueuses qui en sont à leurs quatrièmes Jeux olympiques (Jennifer Botterill, Becky Kellar et Hayley Wickenheiser sont les autres), elle a assumé un rôle de leadership plus poussé cette saison – comme en témoigne le « C » posé sur son chandail lors de quelques matchs cette saison.  

La formation canadienne comptera sept joueuses qui en seront à leurs premiers Jeux olympiques lorsqu’elle s’avancera sur la glace, samedi, pour y disputer son premier match contre la Slovaquie à la Place Hockey du Canada, et Hefford sait qu’il sera important pour elles de bien gérer leurs émotions.

« Tu veux profiter de leur énergie et t’assurer qu’elle réalise l’ampleur de l’événement, mais tu dois aussi leur rappeler que c’est ce qu’il y a de plus gros – c’est plus gros que tout ce que nous avons vécu en tant qu’Équipe Canada puisque les Olympiques ont lieu chez nous », dit-elle. « Ce qu’il y a de plus important pour elles, c’est de réaliser qu’une fois que nous serons sur la glace, ce ne sera pas tellement différent; il y aura plus de gens qui nous regardent, mais en ce qui a trait au jeu et à notre performance, ce sera comme à l’habitude. »

]

Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Morgan Bell
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6427
mbell@hockeycanada.ca

   
 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: