Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
L'Équipe Nationale Féminine du Canada Prend Le Temps; de Se Souvenir de Ceux Qui Se Sont Battus Pour; Défendre Nos Libertés
Stephen C. Samson
|
NWT.010.10
|
12 novembre 2010
|
|

Par un froid mordant, des centaines de gens – y compris l’équipe nationale féminine du Canada – se sont réunis entre Duckworth et la rue Water, en fin d’avant-midi jeudi, pour les cérémonies du jour du Souvenir au centre-ville de St. John’s.

La foule, où chacun portait son coquelicot, a commencé à se réunir autour du Monument commémoratif de guerre vers 10 heures le 11 novembre, jour réservé annuellement pour rendre hommage à ceux qui ont servi et qui servent encore à la guerre.  

À l’approche de 11 heures, des cadets ont marché à l’unisson vers le monument au son des commandements militaires et des tambours résonant dans les rues. Après un bref demi-tour, les cadets, porte-drapeaux et officiers de l’armée ont été chaleureusement accueillis par les applaudissements de la foule grandissante.

Les têtes se sont tournées et les amateurs de hockey sur place ont souri en reconnaissant les membres de l’équipe nationale féminine qui s’approchaient et qui sont restées ensemble sur le trottoir, mais tous les yeux se sont à nouveau tournés vers le monument lorsque la cérémonie a commencé.

Pas même les vents cinglants de Terre-Neuve n’ont pu distraire la foule pensive des mots qui ont été prononcés, des chansons interprétées et des instruments joués en ce jour du Souvenir. Au moment le plus froid de la journée, une prière a été formulée et le dépôt des couronnes a commencé. Et comme si le Ciel était à l’écoute, les nuages se sont momentanément dissipés et le soleil a pu briller sur le monument. Ce fut un moment révélateur, car le temps de la prière, le soleil a brillé et nous a réchauffés.       

La capitaine Hayley Wickenheiser et les capitaines adjointes Tessa Bonhomme, Jayna Hefford et Caroline Ouellette se sont rendues devant la foule et elles ont patiemment attendu leur tour pour déposer une couronne au nom d’Équipe Canada. Vêtues de leurs chandails rouges et blancs, elles ont fièrement pris place devant le Monument commémoratif de guerre, l’émotion du jour manifestement visible sur leurs visages alors qu’elles songeaient à tous ceux et celles qui ont vécu et qui sont morts pour nos libertés.

« Nos cœurs sont avec ceux qui servent notre pays et qui s’assurent que nous puissions profiter des libertés qui sont nôtres », a dit Ouellette. « Ce fut spécial pour nous d’être là et de pouvoir partager l’expérience avec (les membres des formes armées) qui étaient là aujourd’hui. »

Wickenheiser admet avoir eu le cœur gros en voyant une famille déposer une couronne en l’honneur d’un soldat décédé.

« J’avais les larmes aux yeux, comme nous tous je crois, en voyant la mère et ses enfants venir déposer la couronne pour leur père », dit-elle, ajoutant que le fait d’avoir fait partie d’une cérémonie si spéciale « a été un moment d’une très grande fierté pour l’équipe et pour moi. »

Les couronnes ayant été déposées et les enfants commençant à avoir des fourmis dans les jambes, la cérémonie a pris fin et la foule s’est dispersée lentement.

Dans la foule, quelqu’un a crié « À l’an prochain! » Nous nous souviendrons d’eux.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: