Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Les Jumeaux Jones Sont à Summerside Pour Jouer
WJA.022.09
|
8 novembre 2009
|
|

Championnat de la Coupe RBC? C’est fait.

Championnat de la NCAA? C’est fait.

Médaille d’or au Défi mondial junior A 2009? Pas encore.

Les jumeaux Connor et Kellen Jones auront la chance de mettre fin à une période de six mois assez incroyable, dimanche, lorsqu’ils tenteront d’aider Canada Ouest à remporter l’or contre les États-Unis ce qui serait une troisième médaille d’or en quatre ans pour la formation.

Les Jones étaient parmi les plus beaux espoirs nommés à la formation de Canada Ouest le 16 octobre dernier, grâce en grande partie au rôle qu’ils ont joué avec les Vipers de Vernon de la BCHL à leur cinquième titre national junior A en mai.

Connor, un centre, a été nommé le meilleur avant de la Coupe RBC à Victoria, après avoir cumulé six points (3 b, 3 a) en six matchs, tandis que Kellen, un ailier gauche, a inscrit sept points (3 b, 4 a).

Ajoutez à cela leur engagement envers l’université Quinnipiac où ils joueront au hockey dans la division 1 de la NCAA en 2010-11, et il ne leur reste qu’une chose à accomplir au hockey junior A.

« C’est tellement un grand honneur de porter le chandail et d’avoir la feuille d’érable sur ton chandail », a déclaré Connor, samedi, après la dernière séance de patinage de son équipe avant le match pour la médaille d’or. « Les derniers mois ont été assez excitants et ce serait une superbe façon de terminer le tout. »

Après un départ lent – les deux ont été tenus à l’écart des pointeurs lors de la défaite de Canada Ouest à la Russie à son premier match du tournoi – les jumeaux ont explosé, cumulant ensemble 15 points en trois matchs alors que la formation canadienne a accédé au match pour la médaille d’or en écrasant ses adversaires 22 -7 après sa défaite aux Russes.

Et n’oubliez pas le troisième membre de leur trio – Cody Kunyk, qui évolue avec les Crusaders de Sherwood Park de l’AJHL, occupe le deuxième rang des pointeurs du tournoi, derrière Connor, avec neuf points et le premier rang des buteurs avec cinq buts.

« Il semble qu’à chaque match, nous nous améliorons », affirme Kellen en parlant du trio qui a 24 points en trois matchs. « Nous nous complétons très bien; il (Kunyk) trouve toujours le bon endroit et il sait comment marquer. »

C’est cette touche de marqueur qui a permis à Connor de s’approcher de deux records du tournoi – la marque de 11 points en un événement établie par Kyle Turris et Mike Connolly, et celle de sept mentions d‘aide en un tournoi établie par Vladimir Tarasenko.

Connor, qui n’a besoin que d’un point et d’une aide pour égaler les records, dit que c’est un honneur d’être mentionné dans le même contexte que les joueurs qui se sont démarqués lors des Défis mondiaux juniors A précédents, surtout un joueur de la LNH comme Turris.

Mais que dire de cet autre duo de la LNH qui s’adonne à être formé de jumeaux et qui joue dans la même province que les Jones?

« Les gens nous en parlent un peu simplement parce que nous sommes jumeaux », dit Kellen des comparaisons avec Daniel et Henrik Sedin. « Ils sont un peu plus gros que nous, ils jouent un style de jeu différent, mais nous avons le même genre de vision. C’est assez cool d’être comparés à eux. »


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: