Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Canada Est Vise Le Premier Prix Au Défi Mondial Junior A
Jason Simmonds
|
WJA.015.09
|
1 novembre 2009
|
|

Canada Est est passée proche à quelques reprises, mais elle est toujours en quête de sa première médaille d’or au Défi mondial junior A.

L’équipe espère que cela va changer la semaine prochaine à l’événement de 2009 qui a lieu à la Place Credit Union.

« Je vais certainement viser l’or », affirme le défenseur de Canada Est, David Pratt, membre de la formation de 2008 médaillée de bronze à Camrose en Alberta.

Le tournoi de huit jours pour les joueurs de 19 ans et moins commence dimanche. Canada Ouest affronte la Russie à 14 h et Canada Est affronte les États-Unis à 19 h.

« L’an dernier, ce sont eux (les États-Unis) qui nous ont placés dans le match pour la médaille de bronze », déclare Pratt en faisant référence à la victoire de 5 -1 des Américains en demi-finale. « Nous aimerions bien nous venger. »

« C’est bien de commencer contre ces gars-là. C’est facile de se motiver pour un match comme celui-là. »

L’ancien défenseur de la LNH, Todd Gill, qui a passé la majeure partie de ses 19 ans de carrière avec les Maple Leafs de Toronto, est l’entraîneur-chef de Canada Est.

« Comparativement à des équipes de club, il n’arrive pas souvent qu’un entraîneur ait la chance d’avoir quatre trios aussi talentueux que ceux-là », dit Gill qui est entraîneur-chef et directeur général des Braves de Brockville dans la Ligue centrale de hockey junior. « Ce sera un énorme avantage. »

« L’allure des matchs et le talent des joueurs sur la glace font que c’est un rêve d’être entraîneur ici. J’ai vraiment hâte. »

Pratt, 18 ans, qui évolue avec les Dukes de Wellington de la Ligue de hockey centrale canadienne, compare l’équipe Canada Est de cette année à celle de l’an dernier : « L’an dernier, notre équipe était strictement fondée sur les habiletés avec beaucoup de marqueurs. Cette année, nous avons des gars plus gros, plus forts et plus rapides et nous allons devoir en profiter. »

En réalité, Canada Est compte 16 joueurs de six pieds ou plus.

« Nous allons devoir contourner la défensive par l’extérieur, foncer dans les coins, tirer la rondelle profondément dans la zone et utiliser notre taille et notre force à notre avantage parce que certaines de ces équipes européennes n’aiment pas se faire frapper », dit Pratt. « Si nous pouvons les ralentir un peu, parce qu’elles sont toutes axées sur le patinage, je pense que ce sera un énorme plus pour nous. »

Un autre élément clé, selon Gill, c’est que les joueurs sont prêts à accepter leur rôle.

« La plupart de ces jeunes sont parmi les meilleurs joueurs de leur équipe de club et il est possible qu’on leur demande quelque chose qu’ils ne sont pas habitués de faire », explique Gill. « S’ils acceptent ça, nous allons être une équipe beaucoup plus forte. »

Le centre de Canada Est, Andrew Calof, qui évolue avec les Raiders de Nepean de la Ligue centrale de hockey junior, dit que l’approche adoptée cette semaine au camp d’entraînement était d’aspect pratique.

« Nous sommes tous assez concentrés et nous apprenons à nous connaître dans un milieu amical », dit Calof. « Mais quand nous arrivons à la patinoire, c’est du sérieux, et tout le monde est prêt à faire ce qu’il faut et à gagner l’or. »


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: