Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
2008 Championnat Mondial Junior
WJC.017.07
|
25 décembre 2007
|
|

PARDUBICE, République tchèque – Il n’y a pas de matchs faciles au Championnat mondial de hockey junior et le Canada, champion en titre, sait que le parcours sera difficile au tournoi de 2008 où s’affrontent les meilleurs.

Le Canada entreprend l’événement regroupant 10 équipes avec un match contre la République tchèque au lendemain de Noël avant d’affronter la Slovaquie, jeudi, puis la Suède, samedi, pour mettre fin à une série de trois matchs en quatre jours.

L’an dernier, le Canada a remporté sa troisième médaille d’or consécutive au Championnat mondial junior grâce, entre autres, à une victoire sur les États-Unis en demi-finale, victoire qui a nécessité de nombreux tirs de barrage, et à une victoire sur la Russie en finale.

Cette année, le Canada, la Russie et les États-Unis sont les équipes favorites pour remporter le tournoi.

La formation canadienne est la cinquième plus jeune du pays au cours des 25 dernières années avec un âge moyen d’un peu moins de 19 ans. Quatre des sept défenseurs ont 18 ans.

Les États-Unis ont six joueurs qui étaient de la formation l’an dernier qui a perdu 2 -1 aux mains du Canada lors de l’excitante demi-finale qui s’est terminée par des tirs de barrage.

Le Canada a remporté le championnat mondial junior à 13 reprises, une fois de plus que les Russes.

« Nous allons nous rendre là-bas en faisant semblant que nous sommes les Patriots de la Nouvelle-Angleterre et que nous le monde nous déteste », a expliqué le capitaine d’Équipe Canada, Karl Alzner, la semaine dernière. « L’an dernier, ce fut vraiment quelque chose de gagner pour la première fois outre-mer depuis longtemps. Nous voulons continuer de gagner outre-mer.

« Pour nous, ce n’est pas une option de terminer deuxième ou troisième. Nous voulons réellement gagner encore. »

Outre le Canada et la République tchèque, le groupe A comprend la Suède, la Slovaquie et un nouveau venu, le Danemark.

Pour sa part, le groupe B comprend les États-Unis, la Finlande, la Suisse et le Kazakhstan qui est de retour après une absence de sept ans.

L’équipe qui termine au premier rang de chaque groupe obtient un laissez-passer pour les demi-finales. Les équipes qui terminent au deuxième et troisième rang de chaque groupe disputent des matchs en croisé lors des quarts de finale. La finale aura lieu le 5 janvier.

Lorsque le Canada a remporté l’or l’an dernier sur une patinoire de dimensions olympiques en Suède, ce fut la première médaille d’or du Canada au mondial junior en Europe depuis qu’il avait battu les États-Unis en 1997 à Genève.
 

La formation tchèque avait été renforcée par plus d’une poignée d’adolescents évoluant dans la Ligue canadienne de hockey, y compris
Jakub Voracek des Mooseheads de Halifax.

Les Tchèques ont remporté deux titres consécutifs en 20, mais leur seule autre médaille en est une de bronze remportée en 2005.

Le Championnat mondial junior est une tradition du temps des Fêtes au Canada et il ne cesse de prendre de l’ampleur.

« Essentiellement, le pays tout entier s’assoit sur le divan pendant deux semaines pour regarder ces matchs », a déclaré Tom Kurvers, un ancien défenseur de la LNH qui est maintenant dépisteur pour les Coyotes de Phoenix. « Ils vont regarder n’importe quel pays jouer, puis ils vont se peindre le visage en rouge et blanc pour encourager le Canada lors de ses matchs. » 


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: