Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Charline Labonte :; Pas Tout a Fait Une Recrue Olympique
OLY.008.06
|
13 février 2006
|
|

Charline Labonté a un avantage sur les autres recrues olympiques de l’équipe nationale féminine en 2006. Elle s’est déjà entraînée aux Jeux olympiques.  Elle a déjà habité le Village des athlètes.  Elle a déjà participé à une célébration de médaille d’or.  Ceci étant dit, Labonté jouait dans son premier match olympique, dimanche, contre la Russie.

Sans doute déçue en 2002, lorsque les entraîneurs lui ont annoncé qu’elle serait la gardienne substitut à Salt Lake City, la jeune femme originaire de Boisbriand, Québec, admet maintenant que c’était probablement la bonne décision.

« Quand je suis allée, j’avais 19 ans.  J’arrivais là… C’était vraiment nouveau et j’étais la petite jeune de l’équipe.  Ça a vraiment été bon pour moi.  Je ne pense pas que j’étais prête pour jouer. C’était ma première fois d’essayer pour l’équipe. Juste d’avoir été là, d’avoir eu la chance de voir tout … les cérémonies d’ouverture, de fermeture – c’était vraiment quelque chose d’impressionnant.  Je suis vraiment contente d’avoir passé par-là pour être prête parce qu’il y a tellement de distractions autour de nous.  Alors, ça va faire une de moins.  Je ne me laisserais pas impressionner autant que je l’ai fait quand j’avais 19 ans. »

« Il y a tellement de pression.  La moitié des gradins, c’est des journalistes.  Je pense que je me suis préparée à cause de ça, de juste jouer mon match comme tous les autres, comme je suis habituée de faire. » 

Depuis 2002, Labonté a percé l’alignement, obtenant un poste comme une deux gardiennes de but au championnat mondial 2005.  Et c’est une expérience à laquelle elle peut se fier en se mesurant au défi olympique pour la première fois.

« Un championnat mondial, pour moi, ça faisait cinq ans que j’essayais de faire l’équipe.  Ça a pris du temps avant que je le fasse. Pour moi, ça m’a donné une confiance. « Regarde, t’es là.  Tu l’as fait l’équipe. »  Je mérite d’être là, j’ai travaillé fort pour ça.  Le Championnat mondial et les Jeux olympiques, c’est sûr que c’est vu différemment, mais dans le fond, ça revient au même.  C’est sûr que ça a été une super expérience l’année passée de jouer la demi-finale. »

Et maintenant, elle peut oser rêver à une célébration olympique à part entière.  Mais ce ne sera pas du « jamais vu ».  Les yeux de Labonté pétillent lorsqu’elle se rappelle les derniers moments de la finale à Salt Lake City. 

« On était dans les gradins, en haut, en haut, en haut.  On était parti à courir quand il restait à peu près deux minutes.  Et j’étais avec Ryan (Jankowski, entraîneur vidéo) dans sa petite chambre (vidéo) avec sa petite télé. Quand le match est fini, je l’ai vu partir à courir sur la glace. Et je me suis dit : « On vient de gagner » – je ne l’avais pas réalisé sur le coup.  Je suis allée sur la glace, je suis allée sauter sur le tas de filles.  Je me suis mise à pleurer comme un bébé.  Je pense que j’ai pleuré pendant quatre heures à peu près.  Je me rappelle, j’étais là avec Sami et Kim, et on faisait le tour de la glace, les trois gardiennes ensemble.  C’était vraiment merveilleux. » 

« Je me suis dit : « La prochaine fois, regarde – tu peux être là la prochaine fois. » »

Charline Labonté sur la nomination de Danielle Goyette comme porte-drapeau

J’étais tellement contente pour elle.  Dan, elle vient d’avoir 40 ans. C’est sûr que comme Québécoise, on se supporte. D’avoir Danielle, une Québécoise, comme porte-drapeau pour le Canada, c’est vraiment quelque chose de très spécial pour nous.  De fait, toute l’équipe est vraiment contente, mais pour nous autres, c’est vraiment quelque chose, un plus, d’avoir l’honneur d’être représentés par une Québécoise.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: