Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Dan Bertram Répond à des Questions; des Quatre Coins du Monde
WJC.030.05
|
27 décembre 2005
|
|

Si la fiche de Dan Bertram constitue un indice, Équipe Canada a de bonnes chances d’atteindre la finale du Championnat mondial junior 2006. L’avant de 18 ans de Calgary a beaucoup de classe. Il a récemment remporté deux médailles d’or (avec Équipe Alberta aux Jeux d’hiver du Canada 2003 et à la Coupe du monde junior en République tchèque avec l’équipe des moins de du Canada) et deux médailles d’argent (avec Équipe Pacifique au Défi mondial de hockey des moins de à Terre-Neuve et avec la formation canadienne au Championnat mondial des moins de de l’IIHF en République tchèque).

Bertram, qui a été repêché en deuxième ronde par les Blackhawks de Chicago, joue présentement au hockey avec les Eagles du Boston College où il occupe le deuxième rang des pointeurs de l’équipe avec une fiche de 12 points en 12 matchs au 5 décembre. Jusqu’à présent, la seule fois que son nom a paru sur une feuille de match au Championnat mondial junior 2006, ce fut pour une punition mineure pour rudesse pendant la troisième période contre la Finlande, mais cela devrait changer compte tenu de son talent offensif.

Lucas Aykroyd de HockeyCanada.ca a rencontré Bertram après l’entraînement matinal du Canada le 27 décembre pour lui poser des questions que des partisans des quatre coins du monde lui avaient fait parvenir par courriel à l’intention de la dynamo de 5 pieds 11 pouces, 175 livres.

Dan, chaque année le Canada est l’équipe à surveiller au mondial junior et puisque le tournoi a lieu au Canada, quelle influence cela aura-t-il sur la stratégie des autres équipes lorsqu’elles affronteront le Canada?

Peter Wilson

North Delta (Colombie-Britannique) Canada

Chaque fois que le tournoi a lieu au Canada, vous allez profiter de l’appui des partisans. Vous savez que le Canada va foncer à plein régime, à chaque match. Les autres équipes vont donc probablement essayer de freiner l’adversaire au début, simplement pour freiner l’ardeur des partisans. Parce que vous savez que les murs vont trembler ici pendant les cinq premières minutes de tous les matchs. Si elles réussissent à calmer les partisans avec un but rapide ou une solide mise en échec, c’est probablement bon pour elles.

Comment les joueurs des collèges au sein d’Équipe Canada s’entendent-ils avec les joueurs du junior majeur?

David W.

Ottawa (Ontario) Canada

Rendus là, vous voulez tous la même chose, vous voulez tous la médaille d’or. Vous avez tous le même objectif. Je connais la plupart des joueurs du junior majeur depuis longtemps. J’ai grandi avec eux ou joué contre eux. Nous sommes tous des amis et plusieurs de mes meilleurs amis dans l’équipe sont des gars du junior majeur.

Dan, qu’est-ce qui t’a poussé à aller au collège plutôt que de jouer avec les Giants de Vancouver (l’équipe de la LCH qui t’a repêché)? Bonne chance pour gagner l’or!

Daniel Sitar,

Vancouver (Colombie-Britannique) Canada

Simplement un changement. Tu sais, j’aime l’école et pour moi, c’était important de poursuivre mes études tout en jouant au hockey. En choisissant d’aller au collège, je peux faire ça.

Quelles sont tes impressions du jeu dans la ligue de hockey de l’Est où la compétition est grande? Il y a d’excellentes rivalités là-bas.

Simon Jenny

New York (New York) États-Unis

La compétition est très, très féroce. Beaucoup de jeunes Canadiens ne le savent pas, mais il y a le Maine, le New Hampshire, l’université de Boston. Ce sont toutes d’excellentes équipes de hockey qui ont produit plusieurs excellents joueurs. La ligue évolue et s’améliore et peut-être que cette année quelques gars de cette ligue pourront aller dans la NCAA et remporter le championnat national.

Bonjour Dan! Mon amie et moi sommes de Sault Ste-Marie, Ontario, où Craig Hartsburg est présentement l’entraîneur des Greyhounds. Nous avons préparé un hommage à l’équipe du mondial junior de l’an dernier et lui avons remis lors d’une fête à l’occasion de Noël. Nous avons vraiment travaillé très fort parce que nous sommes de vraies partisanes et nous voulons que l’équipe de cette année le voie! Alors, nous nous demandons si vous l’avez vu. GO CANADA

Melissa Caputo et Alicia DeZordo

Sault Ste. Marie (Ontario) Canada

Nous ne l’avons pas encore vu. J’espère qu’il l’apportera pour le montrer aux gars. Il attend peut-être le prochain souper d’équipe où un moment précis pour nous le montrer?

À quel point as-tu réalisé que le hockey allait jouer un si grand rôle dans ta vie? Et que fais-tu dans tes moments libres?

Natalie Hillary

Vancouver (Colombie-Britannique) Canada

Je dirais que vers l’âge de 13 ou 14 ans, lors du repêchage bantam, tu as une tonne de décisions à prendre. Cela te fait vraiment réaliser que ce sera un facteur important dans la vie lorsque tu continues de jouer. Puis vers 15 ou 16 ans, tu commences à représenter ton pays et c’est à ce moment que tu réalises que c’est vraiment important. Tes yeux sont alors grands ouverts.

Pour ce qui est de mes temps libres, à l’école je n’ai pas vraiment beaucoup de temps libres. Alors quand j’en ai, je paresse. Nous jouons beaucoup à des jeux vidéo. J’habite un dortoir avec huit autres colocataires et ils font tous partie de l’équipe de hockey; c’est pourquoi il se passe toujours quelque chose. Nous disputons souvent de bons matchs de hockey au Playstation.

Ma question est, sachant que tu es un modèle important pour tant de gens, non seulement pour ceux qui sont passionnés du hockey, mais pour tous ceux qui voient le drapeau canadien sur ton chandail et qui veulent un jour faire partie de ça d’une façon ou d’une autre, que penses-tu de tout ça?

Lindsay Bishop

Quesnel (Colombie-Britannique) Canada

Je me souviens de regarder les gars quand j’étais jeune et de remarquer leur comportement, leur attitude professionnelle et tout ça. Je pense que nous avons aussi assumé ça. C’est ce que l’entraîneur nous demande. Nous avons un bon groupe de jeunes sur cette équipe qui veulent représenter leur pays de leur mieux. Il faut surveiller ce que l’on fait chaque jour, parce qu’on est toujours sous le feu des projecteurs. Mais on reste nous-mêmes et on apprécie ce qui se passe en ce moment.

Je veux simplement savoir si tu as des conseils pour rester en forme pendant la saison.

Alexandre Kohli

Fribourg, Suisse

Nous sommes chanceux au collège parce que nous jouons seulement deux matchs par semaine. Nous avons donc beaucoup de temps pour faire de la bicyclette et améliorer notre cardio. Je pense que la principale chose est la bicyclette stationnaire. Les gars font de la bicyclette pendant 20 minutes après les entraînements et parfois pendant 20 minutes avant les entraînements. Il faut pousser le cardiovasculaire et avoir de la force dans les jambes.

Dan, quelle a été ta première réaction lorsque tu as été repêché par Chicago? Et y a-t-il un joueur avec lequel tu as hâte de jouer?

Miroslav Jahoda

Prague, République tchèque

Lorsque tu es repêché par la LNH, c’est une grosse affaire, une étape importante de ta vie. Tu es avec ta famille et des proches, alors c’était vraiment bien. Quand je suis allé au camp cette année, j’ai rencontré quelques-uns des gars. Évidemment, c’était un camp pour les recrues alors je n’ai pas pu rencontrer les grands… Mais j’aime bien [Tuomo] Ruutu. C’est un bon joueur de hockey. Dommage qu’il soit blessé cette année, mais se serait bien de patiner avec lui, de connaître son éthique du travail et d’apprendre à le connaître.

Bonjour Dan. Quelle est ta musique préférée? Qui est ton joueur de hockey préféré? As-tu aimé Pilsen lorsque tu étais en République tchèque pour le Championnat mondial des moins de 18 ans? Et comment t’entends-tu avec Nate Gerbe, ton coéquipier au Boston College qui représente les États-Unis à ce tournoi?

Petra et Wendy

Pilsen, République tchèque

Pour la musique, mes goûts sont variés. Nous avons écouté Journey en nous rendant ici, la chanson « midnight train » [« Don’t Stop Believin’ », Escape, 1981, qui a atteint le 9e rang au classement cette année-là]. C’est une bonne chanson. Andrew Cogliano et moi aimons ça, alors c’est ce que nous écoutons en ce moment.

En tant que jeune Canadien, j’aime vraiment Joe Sakic. Je pense qu’une foule de gars répondrait de la sorte, mais en grandissant, on regarde les gens et leur façon de se comporter et il est tellement un grand modèle pour les jeunes.

Pilsen était incroyable. Ce fut l’occasion de voir le reste du monde. Nous sommes tellement isolés ici en Amérique du Nord. Chaque fois que l’on a la chance de voir le patrimoine et la culture, c’est fantastique. J’ai adoré.

Nate est vraiment un bon gars loin de la patinoire, mais quand nous sommes sur la glace, c’est un vrai combat. Nous jouons tous deux des rôles où l’émotion est vive. Nous allons lutter fort toute la soirée et à la fin du match, indépendamment du résultat, nous allons continuer d’être des amis loin de la patinoire.

Combien de temps, pendant les jours de congé ou après un entraînement, passes-tu à discuter du match qui vient de prendre fin ou de celui qui s’en vient?

Christina Pivirotto

Woburn (Massachusetts) États-Unis

Pendant l’année scolaire, on est toujours ensemble, parce qu’on joue ensemble, on fréquente l’école ensemble, et on habite ensemble! Nous analysons sans doute chaque match joué en détail. C’est bien. Nous avons des vidéos et nous les étudions et nous en discutons. C’est une bonne routine. Le hockey c’est notre vie, alors c’est bon pour tout le monde d’en parler.


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Jason LaRose
Responsable, services du contenu
Hockey Canada
403-777-4553
jlarose@hockeycanada.ca

Kristen Lipscombe
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427
klipscombe@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
CMM18 2014 : CAN 2 - SVK 1
20 avril 2014
Les deux buts de Brendan Perlini donnent la victoire au Canada aux dépens des Slovaques.
Coupe Esso 2014 : WEY 2 - SUD 1
20 avril 2014
Jenica Whitrow a compté avec moins de deux minutes à écouler et Weyburn l’a emporté.
CMM18 2014 : CAN 5 - GER 2
19 avril 2014
Ryan Gropp a marqué avec 5 min 36 s à jouer pour aider le Canada à signer un deuxième gain.
CMM18 2014 : CAN 3 - SWE 1
17 avril 2014
Jake Virtanen a marqué deux buts et Mason McDonald a effectué 24 arrêts.
CMFM18 2014 : CAN 5 – USA 1
30 mars 2014
L'équipe fém. des m18 remporte l'or.
CMFM18 2014 : CAN 7 – FIN 0
24 mars 2014
Le Canada blanchit la Finlande 7-0.
CMFM18 2014 : CAN 7 – JPN 1
23 mars 2014
Le Canada amorce le mondial avec un gain
OLY 2010 : SUI 1 - CAN 10
15 février 2010
L'ÉN féminine du Canada c. la Suisse aux Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : entraînement
13 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : cérémonies d'ouverture
12 février 2010
Cérémonies d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : photos d'équipe
09 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : entraînement
08 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: