Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Grand Forks N'a Rien à Envier à Helsinki Comme Hôte
John Edison
|
WJC.013.05
|
2 janvier 2005
|
|

Helsinki, Finlande, est une capitale européenne. Grand Forks n’est même pas la capitale du Dakota du Nord. Il est évident que le Championnat mondial de hockey junior 2005 va être un peu différent de celui de l’an dernier pour les joueurs qui sont de retour auprès de l’équipe nationale junior du Canada.

Selon Jeff Carter, Helsinki a peut-être battu Grand Forks en ce qui a trait au savoir-faire européen, mais Grand Forks arrive au premier rang dans une catégorie — la nourriture.

« Je pense que c’est un tournoi complètement différent. Aller en Europe et jouer là-bas, c’est un style de vie totalement différent. Il n’y a pas de soleil et nous ne sommes pas habitués à la nourriture. »

Les avantages de tenir le tournoi en Amérique du Nord ne se limitent pas cependant à la bonne table. La proximité de Grand Forks au Canada permet un style de vie semblable et la présence des fidèles partisans d’Équipe Canada.

Nigel Dawes, qui lui aussi n’en est pas à son premier tournoi, dit que l’appui de la foule est un élément dont l’équipe n’a pas vraiment pu profiter en Finlande.

« L’an dernier, le premier match contre la Finlande et le match pour la médaille d’or étaient présentés à guichet fermé… à presque chaque match cette année, nous avons une foule de chez nous », dit-il. « Ça augmente encore plus notre niveau d’adrénaline. »

Pour les nouveaux venus à l’équipe, comme Shea Weber, l’emplacement en Amérique du Nord amène tout de même une expérience complètement nouvelle.

« Tout a un élément de surprise pour moi, tout est nouveau. Pouvoir enfin goûter à la compétition internationale, c’est un peu différent. »

Weber dit que sa première participation à la compétition internationale a été plaisante jusqu’à maintenant, surtout le fait de jouer dans l’aréna Ralph Engelstad de Grand Forks.

« Ce sont des installations superbes. Je n’ai jamais rien vu de tel », a-t-il dit. « C’est du haut de gamme et c’est plaisant de jouer là. »

Pour ce qui est de la ville-hôte, Nigel Dawes croit que Grand Forks fait de l’excellent travail. Le jeune homme originaire de Winnipeg connaît la ville. Il dit qu’il a participé à des tournois de hockey à Grand Forks lorsqu’il était plus jeune. 

« Ils (les gens de Grand Forks) ont vraiment embrassé le tournoi et tout a été de première classe tout au long du tournoi. »

Shea Weber est d’accord et il ajoute que toute la ville semble participer. « La ville lâche son fou… c’est incroyable de jouer ici. »

En ce qui a trait à l’action sur la glace, le Canada espère un résultat tout à fait différent de celui obtenu à Helsinki. À la lumière de sa défaite l’an dernier aux mains des États-Unis en finale, le Canada garderait un bien meilleur souvenir de Grand Forks s’il remportait l’or.

L’équipe a certainement tous les atouts pour remporter l’or au championnat mondial junior cette année. De nombreux joueurs sont de retour tels Dawes et Carter, conférant une allure très familière à l’équipe du Canada.

« Il y a évidemment beaucoup de ressemblance à cause du retour de 12 joueurs », dit Carter. « C’est essentiellement la même équipe avec quelques nouveaux gars, mais tout fonctionne bien. »

Les choses fonctionnent vraiment bien pour Équipe Canada. Tout comme l’an dernier, la formation a obtenu le premier rang de son groupe à l’issue de la ronde préliminaire.

Toutefois, la question à savoir si le Canada peut transformer l’argent en or à Grand Forks restera sans réponse pour le moment.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Morgan Bell
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6427
mbell@hockeycanada.ca

   
 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: