Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Raymond S'Illustre à la Coupe RBC
Dan Kinvig
|
RBC.002.05
|
11 mai 2005
|
|

Aucun autre joueur à la Coupe Banque Royale 2005 ne fait saliver les dépisteurs des rangs professionnels comme Mason Raymond, mais l’ailier droit des Kodiaks de Camrose ne semble pas gêné par toute l’attention.

En réalité, à en juger par son jeu, le franc-tireur de 19 ans semble à l’aise sous le feu des projecteurs. En trois matchs, il a pris la tête des pointeurs à la Coupe RBC avec deux buts et quatre aides.

« Je ne dirais pas que cela ajoute une pression supplémentaire », dit Raymond de la rangée de dépisteurs accoudés à la balustrade lors des matchs au Weyburn Colosseum. « C’est un honneur d’être reconnu, de savoir qu’un dépisteur est là et qu’il vous cherche. Mais j’essaie vraiment de ne pas y penser, autant que possible, et je me concentre sur l’équipe. »  

L’équipe a connu une excellente saison avec Mason Raymond en tête de l’attaque. Les Kodiaks n’ont perdu que huit matchs en saison régulière dans la Ligue de hockey junior de la Saskatchewan cette saison et ils se sont présentés à la Coupe Banque Royale au sommet du classement junior A du Canada. Raymond a terminé au premier rang de la SJHL avec 41 buts en saison régulière et a été nommé joueur par excellence de la ligue.

Il a utilisé la scène nationale pour faire valoir sa grande vitesse. On le voit régulièrement sur les bandes des faits saillants filant à toute allure au-delà de joueurs à la défensive impuissants.

La LNH a l’œil ouvert selon l’entraîneur des Kodiaks, Boris Rybalka. Certains dépisteurs lui ont dit que son ailier droit vedette serait choisi parmi les premiers lors du repêchage – si repêchage il y a, puisque la LNH et l’association des joueurs n’ont pas encore négocié une convention collective.

« Au repêchage cette année, il y a Sidney Crosby et quelques autres, mais Mason Raymond fait certainement partie des choix de première ronde », dit Rybalka. « Plus les gens le voient, plus ils disent qu’il est l’un des meilleurs joueurs au pays. Cela témoigne de son talent. Vous pouvez voir qu’il peut tourner sur une pièce de dix cents, sa vitesse est au même niveau que celle des professionnels en ce moment et son tir est digne des rangs professionnels, alors il le mérite bien. »

Raymond sait qu’il prend de la valeur à la Coupe RBC, mais il n’hésite pas à donner le crédit à ses coéquipiers de trio, Chance Olsen et Kyle Parkes tous deux âgés de 20 ans.

En tenant compte des éliminatoires, ce trio explosif a cumulé 138 buts et 322 points cette saison.

« Nous avons été ensemble toute l’année et ce fut agréable », dit Raymond. « Ils se rendent bien au filet, ils déplacent bien la rondelle et voient bien ce qui se passe sur la glace et si je suis rendu ici aujourd’hui, c’est en grande partie grâce à eux. »

Le jeune homme de Cochrane, Alberta, doit évoluer à l’Université Minnesota-Duluth dans la NCAA à l’automne. D’ici là, l’ailier de six pieds, 170 livres, compte bien corriger ce qu’il considère sa principale faiblesse – sa force.  

« J’ai hâte à l’été pour avoir l’occasion de m’entraîner hors glace », dit Raymond qui s’est rendu à la salle de musculation pour la première fois de sa carrière l’été dernier. « Plus je deviens fort, plus je réalise que c’est mieux – on ne me déloge pas de la rondelle aussi facilement. » 

Un Mason Raymond plus solide? Que le Ciel protège les défenseurs adverses.

Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: