Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Équipe Canada Se Prépare Pour L'Or
Gary Caven
|
FEA.033.03
|
|
|

Équipe Canada a rencontré la presse aujourd’hui pour discuter de sa rencontre imminente avec la Russie pour la médaille d’or du Championnat mondial de hockey junior 2003 de l’IIHF. L’impressionnante formation russe cherche à répéter son exploit de l’an dernier lorsqu’elle a battu le Canada 5-4. Le capitaine d’Équipe Canada, Scottie Upshall, un des quatre joueurs de l’équipe de l’an dernier de retour cette année, dit qu’il a définitivement cette défaite en tête.

« Cela me rappelle des souvenirs, de bons souvenirs, mais évidemment, ce fut difficile, au moment de la dernière sonnerie, de perdre par si peu l’an dernier, » a dit Scottie Upshall. Il perçoit aussi le match qui s’annonce comme une chance de se racheter. « C’est tout simplement une chance énorme pour moi et les trois gars de l’an dernier. C’est peut-être l’occasion d’une vie, mais avec du travail acharné, il y a toujours une deuxième chance. »

L’entraîneur-chef, Marc Habscheid, s’est fait l’écho des commentaires d’Upshall à propos de l’an dernier « Ce n’était pas notre jour ce jour-là. Mais demain, ce sera notre jour. » Habscheid a fait l’éloge de la formation russe actuelle qui compte huit joueurs de l’an dernier.

« Ils jouent avec beaucoup de vagues et d’attaques. Ils attaquent par vagues et si ça ne fonctionne pas, il repousse la rondelle derrière, ce qui peut parfois faire en sorte que des joueurs ne sont pas prêts. » Mais Habscheid a dit que ses joueurs suivraient leur plan. « Nous les respectons, mais nous voulons jouer notre jeu. Nous sommes heureux de notre jeu. Nous aimons notre jeu et nous voulons nous assurer que nous ne les attendons pas et que nous jouons notre jeu. Et ce jeu est le hockey canadien. » Marc Habscheid dit qu’il n’est pas préoccupé par les erreurs de ses joueurs causées par l’énervement ou l’émotion. « Le contrôle des émotions est la phrase-clé, vous voulez qu’ils soient motivés, mais vous ne voulez pas qu’ils soient paralysés par l’analyse. Vous voulez qu’ils s’avancent sur la patinoire et qu’ils s’amusent au jeu qu’ils aiment jouer depuis 16 ou 17 ans. »

L’alignement d’Équipe Canada sera en santé pour le match de demain et cet alignement a impressionné Habscheid tant par son caractère que par son jeu. « Ces enfants sont un groupe de joueurs fantastiques. Ils se soucient vraiment les uns des autres. Ils aiment passer du temps ensemble. Tout au long de ce tournoi, ils ont formé une seule équipe – et ils formeront une équipe demain. »

Pour ce qui est de la stratégie, Habscheid cache les cartes de son jeu, ne révélant pas qui sera devant le filet ou qui sera chargé de surveiller la ligne du meilleur marqueur du tournoi, Alexander Ovechkin. Pour ce qui est de la défaite ou de la victoire à ce match important, Marc Habscheid a bien voulu s’exprimer. « Et bien, nous voulons gagner. Nous avions cet objectif en tête dès le départ. Nous voulons gagner et cela n’a pas changé. Nous avons travaillé pour l’occasion de jouer le dernier jour du tournoi, et notre objectif est de gagner. En regardant les joueurs, j’espère simplement et je prie qu’ils vont ressentir ce qu’ils doivent ressentir, parce qu’ils y ont consacré tant d’efforts. »

Le Canada affronte la Russie pour la médaille d’or dimanche soir à 20h10, heure locale.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: