Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Alexander Ovechkin
Gare Joyce
|
FEA.025.03
|
3 janvier 2003
|
|

On dit souvent que le championnat mondial junior est un tournoi pour les 19 ans, suggérant ainsi que les joueurs qui excellent au championnat des moins de 20 ans sont ceux qui ont presque 20 ans, soit les joueurs admissibles ayant le plus de maturité et d’expérience. Rares sont les jeunes qui ont participé à ce tournoi et qui ont été repêchés parmi les premiers lors du repêchage de la Ligue nationale de hockey au mois de juin suivant.

Tout ceci fait que les réalisations d’Alexander Ovechkin sont encore plus remarquables.

Ovechkin, qui a eu 17 ans le 17 septembre dernier, a guidé les joueurs juniors russes alors qu’ils ont tout raflé dans le groupe A pendant la ronde préliminaire du tournoi. Cependant, le jeune moscovite ne sera admissible au repêchage de la LNH qu’en 2004. Bien que son coéquipier, Nikolai Zherdev, un ailier, a été décrit par plusieurs dépisteurs comme le premier choix au repêchage de la LNH en 2003, il n’a inscrit qu’un point pour les champions en titre tandis qu’Ovechkin est non seulement parmi les meilleurs marqueurs de son équipe, il est parmi les meilleurs marqueurs de tout le tournoi. Zherdev n’a pas été souvent sur la glace tandis qu’Ovechkin a agi comme centre du meilleur trio russe, passant la rondelle aux ailiers Yuri Trubachev et Alexander Polushin.

Certains ont dit que le dernier jeune de 17 ans à avoir un tel impact sur le tournoi a été Wayne Gretzky. Pour une comparaison plus récente, d’autres ont souligné qu’Ovechkin est un joueur beaucoup plus efficace et complet qu’Ilya Kovalchuk qui avait 18 ans lors du tournoi à Moscou il y a quelques années.

Pendant une conférence de presse le premier de l’an, Ovechkin nous a paru vif et effacé contrairement à l’impudent Kovalchuk. « Je ne sais pas si je suis aussi bon qu’on le dit », a-t-il affirmé. « Je ne suis qu’un autre joueur sur l’équipe. »

Alexander a parlé de l’influence de ses parents : sa mère Tatiana a remporté deux médailles d’or aux Olympiques en basketball et son père, Mikhail, était joueur de soccer professionnel. Bien qu’Ovechkin affirme parler à ses parents presque tous les jours et qu’il consulte sa mère en ce qui a trait à sa carrière, il crédite son feu frère, Sergei, pour l’avoir mis sur la voie du hockey. « J’avais neuf ans quand Sergei m’a amené à l’école de sports Dynamo (Moscou) pour le hockey », a dit Ovechkin aux journalistes réunis au Centre Halifax Metro peu après que l’équipe est arrivée de Sydney. « J’étais allé à l’école sportive pour la première fois à l’âge de six ou sept ans, mais j’ai arrêté. Sergei avait 18 ans lorsqu’il m’a amené parce qu’il voyait combien j’aimais le jeu. Je pense à Sergei chaque jour où je joue. » Lorsque les journalistes ont posé des questions sur la mort de Sergei, un traducteur les a avisés que c’était un sujet qu’Ovechkin préférait ne pas aborder.

Ovechkin dit qu’il admire les joueurs de la LNH comme Mario Lemieux, Owen Nolan et Nicklas Lidstrom et que les Sharks de San José sont son équipe préférée. Mais Ovechkin a aussi dit qu’il n’était pas empressé de jouer contre les professionnels d’expérience. Il dit qu’il n’a pas pensé à jouer dans la LNH à 18 ans comme Kovalchuk l’a déjà fait.

Un des dépisteurs de la LNH affecté au tournoi des moins de 18 ans à Piestany, Slovaquie, au printemps dernier dit que dans des concours d’habiletés comme une course autour de la patinoire, des exercices de maniement de la rondelle ou un concours pour le tir le plus puissant, Zherdev pourrait bien battre Ovechkin. Mais ce dépisteur a ajouté que le jeu d’Ovechkin dans sa propre zone et son éthique du travail font qu’il surpasse Zherdev.

Le dépisteur a dit : "La plupart des joueurs classés au haut du repêchage ont d’excellentes habiletés. Ce qui les distingue est leur sens du hockey et leur caractère. À ces deux points de vue, Ovechkin surclasse Zherdev et n’importe qui d’autre que vous pourriez me nommer à l’heure actuelle. S’il était admissible, je crois qu’il n’y a aucun doute que n’importe quelle équipe de la LNH le choisirait premier au total lors du repêchage de cette année. »


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Jason LaRose
Responsable, services du contenu
Hockey Canada
403-777-4553
jlarose@hockeycanada.ca

Kristen Lipscombe
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427
klipscombe@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
CMFM18 2014 : CAN 5 – USA 1
30 mars 2014
L'équipe fém. des m18 remporte l'or.
CMFM18 2014 : CAN 1 – RUS 0 (Prol.)
29 mars 2014
Le Canada bat la Russie en prolongation.
CMFM18 2014 : CAN 5 – CZE 0
26 mars 2014
Canada blanchit les tchèques.
CMFM18 2014 : CAN 7 – FIN 0
24 mars 2014
Le Canada blanchit la Finlande 7-0.
CMFM18 2014 : CAN 7 – JPN 1
23 mars 2014
Le Canada amorce le mondial avec un gain
OLY 2010 : CAN 2 - USA 0 or
25 février 2010
L'ÉNM du Canada en action aux Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver (or).
OLY 2010 : CAN 5 - FIN 0 df
22 février 2010
L'ÉNM du Canada c. la Finlande aux Jeux olympiques d'hiver 2010 à Vancouver (demi-finale).
OLY 2010 : SUI 1 - CAN 10
15 février 2010
L'ÉN féminine du Canada c. la Suisse aux Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : entraînement
13 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : cérémonies d'ouverture
12 février 2010
Cérémonies d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver 2010 de Vancouver.
OLY 2010 : photos d'équipe
09 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada à Vancouver en Colombie-Britannique.
OLY 2010 : entraînement
08 février 2010
L'équipe nationale féminine du Canada s'entraînant à Vancouver en Colombie-Britannique.
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: