Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
La République Tchéque et la Slovaquie,"Des Rivales Frontaliéres "
Krista Nymark
|
FEA.013.03
|
23 décembre 2002
|
|

La République tchèque et la Slovaquie ne se rencontreront pas lors de la ronde préliminaire du Championnat mondial des moins de de l’IIHF. Les deux pays appartiennent à des groupes différents, les Tchèques au groupe A et les Slovaques au groupe B. Cette séparation n’a rien de nouveau pour ces pays et leurs joueurs.

Ayant déjà formé une seule nation, la Tchécoslovaquie était le seul pays à présenter une fiche gagnante contre le Canada au championnat mondial de hockey junior. En 1992, après plusieurs années d’instabilité politique et économique, la Slovaquie a déclaré son indépendance ce qui a amorcé la chute de la Tchécoslovaquie.

Maintenant deux pays distincts, la République tchèque et la Slovaquie sont devenues des rivales au hockey. Des joueurs qui ont déjà joué ensemble sous un même drapeau font maintenant partie d’équipes différentes représentant des pays ayant des hymnes nationaux différents.

La Slovaquie a travaillé fort pour passer de la poule C à la poule A. Après le démantèlement de la nation, les Slovaques avaient du pain sur la planche. Puisque la plupart des joueurs de l’ancienne Tchécoslovaquie provenaient de la région tchèque du pays, l’IIHF a décidé que la République tchèque demeurerait, par conséquent, dans la poule A tandis que la Slovaquie nouvellement formée, ferait partie de la poule C.

Déjà en 1996, les Slovaques avaient prouvé qu’ils ne devaient pas être pris à la légère et ils se sont qualifiés pour le championnat mondial junior cette année-là. Lors du championnat mondial junior de 1999, ils avaient prouvé leur capacité en remportant la médaille de bronze. Leur bassin de talent est impressionnant, compte tenu du fait que le pays ne compte que 15 000 joueurs inscrits, comparativement à 560 000 au Canada, et 40 arénas en exploitation.

En 2002, la Slovaquie a blanchi la République tchèque 1-0. Elle a aussi réussi des matchs nuls face à la Suisse, la Suède et les États-Unis pour terminer au huitième rang du tournoi. La République tchèque a terminé au septième rang l’an dernier après avoir remporté deux médailles d’or consécutives en 20.

La République tchèque et la Slovaquie sont toutes deux fières de leur alignement qui compte plusieurs joueurs repêchés par la LNH. Alors que la quête de l’or s’intensifie à Halifax, la Slovaquie pourrait détenir un mince avantage sur sa rivale en ce qui a trait au confort. Le Centre Halifax Metro est l’aréna désigné des Mooseheads de Halifax de la LHJMQ. Cinq joueurs de la Slovaquie évoluent actuellement dans la LHJMQ et disputent plusieurs matchs dans cet aréna au cours de la saison. Pour Milan Jucina, il se sent chez lui au Centre Halifax Metro puisqu’il joue pour l’équipe de Halifax de la LHJMQ. Il est possible que cette familiarité confère un léger avantage aux Slovaques puisqu’un seul joueur de la République tchèque joue dans cette ligue.

Cette année, les deux équipes cherchent à améliorer le classement désastreux qu’elles ont obtenu en 2002. Elles s’affronteront lors d’un match avant le championnat et il est possible qu’elles s’affrontent à nouveau une fois la ronde préliminaire terminée. Bien que relativement nouvelle, la rivalité est intense compte tenu du peu de temps qui s’est écoulé depuis la chute de l’ancienne Tchécoslovaquie. Considérant l’histoire des deux pays, il est certain que cette rivalité durera bon nombre d’années.


Pour plus d'informations :

André Brin
Directeur, communications
Hockey Canada
403-777-4557
abrin@hockeycanada.ca

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: