Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Un Rôle Différent
Daniel Bonner
|
FEA.006.02
|
18 décembre 2002
|
|

Nathan Paetsch, septième défenseur l'an dernier, devient un défenseur essentiel cette année

Pour plusieurs jeunes Canadiens et Canadiennes, le rêve de porter le chandail rouge et blanc d'Équipe Canada une seule fois les pousse à la recherche de l'excellence. Pour Nathan Paetsch, issu d'un petit village en Saskatchewan, ce rêve est devenu réalité, pas seulement une fois, mais trois fois. Sa présence dans l'alignement d'Équipe Canada cette année pour le Championnat mondial de hockey junior de l'IIHF portera ce chiffre à quatre, mais cette fois-ci, son rôle sera beaucoup plus important que lors des années précédentes.

Nathan Paetsch a grandi à LeRoy, Saskatchewan, un petit village des prairies d'environ 500 habitants qui « doit beaucoup à l'industrie porcine », selon le maire Erwin McGrath, et qui offre des terrains non aménagés pour seulement un dollar. Nathan excellait au hockey et de plus, étant un athlète naturel, il a participé au badminton et au volley-ball à l'échelle provinciale. Il a toutefois connu plus de succès au hockey, cumulant une fiche impressionnante de 75 points en 74 matchs lors de sa dernière année midget. Nathan était ravi l'an dernier lorsque les Warriors de Moose Jaw de la WHL l'ont choisi lors du repêchage midget; il pourrait ainsi continuer de jouer dans sa province natale. « C'est extraordinaire de simplement habiter en Saskatchewan. J'aime la mentalité de petite ville. Ayant grandi à LeRoy et jouant maintenant à Moose Jaw, qui est l'une des plus petites villes de la WHL, a été fantastique pour moi. »

Pendant son séjour à Moose Jaw, Nathan s'est avéré une menace offensive et un joueur responsable à la défensive, obtenant une moyenne de presque un point par match pendant trois saisons et demie. Ce jeune homme n'est pas passé inaperçu puisque les Capitols de Washington l'ont repêché pendant la deuxième ronde du repêchage 2001, 58e au total.

En 2000, il a eu l'occasion pour la première fois, de porter la feuille d'érable sur sa poitrine ayant été sélectionné comme membre de l'équipe de l'Ouest du Canada pour le défi mondial des moins de 17 ans. Plus tard cette année-là, il a été choisi pour faire partie d'Équipe Canada pour le Tournoi des quatre nations des moins de 18 ans qui a eu lieu en Slovaquie. Nathan a goûté au succès international lorsque l'équipe a remporté l'or. Pour Nathan, porter les couleurs de son pays est quelque chose qui doit être respecté. « Il y a quelque chose de spécial dans le fait de porter cette feuille d'érable sur la poitrine; c'est une sensation fantastique chaque fois que vous l'endossez. Il y a beaucoup de fierté liée à ce chandail et vous jouez pour beaucoup de gens, pas seulement pour votre équipe.»

L'an dernier le défenseur de 6 pi 1po, 195 lb a été choisi comme septième défenseur de l'équipe du Championnat mondial junior de l'IIHF. Il a donc vu son temps de glace restreint même s'il s'agissait d'un rôle important. « J'ai pris part à l'action ici et là et lorsque Dan Hamhuis a été blessé, on a fait appel plus souvent à mes services. Le simple fait d'être nommé avec ces six autres défenseurs, tous des joueurs de hockey incroyables, fut tout un honneur, un dont je me souviendrai toute ma vie.»

Cette année, Nathan a maintenu la qualité de son jeu et, après un excellent camp, il a été choisi comme membre d'Équipe Canada pour le Championnat mondial de hockey junior 2003 à Halifax. Cette année, Nathan jouera un rôle plus important puisqu'il compte maintenant parmi les trois meilleurs défenseurs de la formation canadienne. J'ai de l'expérience cette fois-ci, étant l'un des plus vieux, un de ceux qui ont déjà vécu l'expérience et je sais comment le tournoi se déroule. »

Ce tournoi offre non seulement l'occasion au défenseur de Moose Jaw de jouer un rôle complètement différent, mais il se déroule dans un contexte différent puisque Nathan a acquis la majeure partie de son expérience internationale sur la scène internationale, en Europe. Cette année, l'équipe a le privilège de jouer chez elle, un privilège dont Nathan entend profiter. « Vous voulez gagner chez vous. Je m'attends à ce que ce soit fou à l'intérieur du Centre Halifax Metro. Je suis tellement excité de voir ça, je ne sais pas vraiment comment m'y préparer. Je suis certain que ça va être le délire ici dès que le premier match va commencer. »

Nathan Paetsch devrait se sentir chez lui au cours des prochains jours alors qu'Équipe Canada amorce une tournée hors concours en Nouvelle-Écosse dans plusieurs petits villages.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Morgan Bell
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6427
mbell@hockeycanada.ca

   
 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: