Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
La Suède Vise Une Autre Médaille
WWC.011
|
54 de 1992
|
|

le 30 mars 2007

Par Shawna Holm

Occupant présentement le troisième rang du classement mondial, les Suédoises ont fait d’importants progrès au cours des cinq dernières années. Depuis qu’elle a remporté la médaille de bronze aux Jeux olympiques de 2002, cette équipe n’a fait que s’améliorer. Elle a terminé quatrième au Championnat mondial féminin 2004 de l’IIHF et troisième en 2005. Ces résultats ont motivé l’équipe pour les Olympiques de 2006 où les Suédoises ont créé tout un revirement en battant les Américaines en demi-finale avant de s’incliner au Canada en finale et de remporter la médaille d’argent. La Suède, qui compte un peu moins de 3 000 joueuses inscrites, aimerait bien répéter l’exploit à Winnipeg, mais ce ne sera pas facile.

Entraîneurs : L’entraîneur-chef Peter Elander sera de retour derrière le banc de la Suède cette année. Il occupe ce poste fidèlement depuis 2004 et il est reconnu pour motiver ses troupes en leur faisant écouter le film « Miracle » de Disney sur l’équipe olympique masculine des États-Unis qui a surpris le monde entier en battant la Russie aux Olympiques de 1980 pour remporter la médaille d’or sous la direction de Herb Brooks. Elander, qui prône des méthodes d’entraînement rigoureuses, insiste sur l’entraînement physique ardu que les jeunes Américains ont dû effectuer pour atteindre le but ultime. L’ironie du sort a voulu que ses joueuses apprennent des Américains pour ensuite éliminer les Américaines à Turin. Elander, avec l’aide de son adjoint Peter Bolin et des responsables de l’équipe Claes-Göran Wallin et Lars Karlsson, compte bien diriger le Tre Konor à une place sur le podium au tournoi de 2007. Vont-ils récolter les fruits de leur travail acharné et de tous leurs préparatifs?

Gardiennes de but : Certains diront que Kim Martin de Stockholm est la meilleure gardienne de but du monde. À l’âge de 15 ans, elle a été placée sous le feu des projecteurs lorsqu’elle a permis à la Suède de terminer troisième aux Olympiques de 2002. En Suède, elle a évolué avec l’équipe féminine AIK IF, mais cette saison elle a joué à l’Université du Minnesota à Duluth où elle a cumulé un impressionnant pourcentage d’arrêts de 0,941 et une moyenne de buts alloués de 1,58 en 21 matchs pour permettre à son équipe d’accéder à la finale de la NCAA. Martin a gardé les siennes dans le match lors de la finale olympique en 2006, effectuant 22 arrêts dans la défaite de 4 -1 au Canada. Plusieurs luttes seront chaudes au Championnat mondial féminin 2007 de l’IIHF, et Martin devra être au sommet de son art. Sara Grahn, une jeune espoir de 18 ans, épaulera la vétérante.

Défenseures : Gunilla Andersson, Jenni Asserholt et Ylva Lindberg forment le trio à surveiller sur la glace cette année. Ces femmes ont été les meilleures défenseures de la Suède aux Jeux olympiques de 2006. Andersson a pris part à cinq matchs, cumulant trois buts et trois aides. Cette jeune femme de 31 ans du Segeltorps IF détient présentement le record de tous les temps pour le plus grand nombre de participations à un championnat mondial (11) ainsi que le plus grand nombre de matchs joués sur la scène internationale, soit à 2006. Compte tenu de sa vaste expérience, la défensive d’Équipe Suède devrait être un atout à ce tournoi.

Avants : Si la Suède espère exercer une pression sur le Canada et les États-Unis, les avants devront rehausser leur jeu d’un cran comme elles l’ont fait à Turin. Bien que Maria Rooth, Erika Holst et Pernilla Winberg n’aient pas présenté une fiche aussi impressionnante que les meilleures attaquantes canadiennes à Turin, leurs statistiques étaient comparables à celles des avants de l’équipe américaine. Maria Rooth a terminé au premier rang de sa formation après avoir cumulé cinq buts et quatre aides en cinq matchs en plus de marquer deux buts et le but gagnant en tirs de barrage pour battre les Américaines 3 -2 en demi-finale. Holst, pour sa part, apporte le leadership d’une vétérante ainsi qu’une présence imposante du haut de ses 5 pieds 10 pouces, 176 livres. Winberg, 18 ans, s’est améliorée à chaque tournoi de l’IIHF depuis qu’elle a fait ses débuts en 2004.

Résultats prévus : Cette équipe a toutes les raisons d’être optimiste à l’aube du Championnat mondial féminin 2007 de l’IIHF. La Suède et la Finlande se situent constamment au deuxième échelon aux Olympiques et aux championnats. Les grandes rivales scandinaves vont sans doute se livrer une chaude lutte pour la troisième place. Mais l’équipe peut-elle encore tenir tête aux Américaines en quête de leur revanche ou pourra-t-elle résister longtemps à la toute-puissante Équipe Canada? Probablement pas, étant donné que les Suédoises ont perdu 7 -0 aux mains du Canada et des États-Unis à la Coupe des quatre nations 2006. La Suède disputera son premier match du tournoi contre la Russie le 3 avril.

2007 Championnat mondial féminin

 


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: