Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Affrontement-Clɠ: Justin Pogge Contre Tuukka Rask

WJC.063
le 3 janvier 2006

Par George T. Baker

Justin Pogge du Canada et Tuukka Rask de la Finlande ont beaucoup plus en commun que le simple fait de participer à la première demi-finale ce soir. Les deux gardiens de but ont été repêchés par les Maple Leafs de Toronto : Pogge a été choisi en troisième ronde en 2004 et Rask a été repêché en première ronde en 2005. Les deux ont connu une bonne saison avec leur équipe habituelle et ont également très bien fait au Championnat mondial junior 2006 de l’IIHF. Ce soir, ils ont tous deux l’occasion de rehausser leur jeu d’un cran. Lequel profitera de l’occasion?

En tant qu’entraîneur-chef des Rebels de Red Deer, Brent Sutter a vu Pogge à l’œuvre souvent cette saison. Il sait que Pogge peut remporter un match à lui seul. Bien qu’il n’ait pas été invité au camp d’évaluation estival qui a eu lieu à Whistler en Colombie-Britannique en août, le gardien de but des Hitmen de Calgary n’a été rien de moins que spectaculaire cette saison. Il présente une superbe fiche de 1,53 but alloué en 27 matchs avec 22 victoires et cinq défaites.

Pogge a continué de bien jouer au mondial junior à Vancouver. Il occupe le cinquième rang au chapitre du pourcentage d’efficacité au tournoi (0,915) et la deuxième meilleure moyenne de buts alloués (1,50). Sa prestation face aux Américains a été exceptionnelle compte tenu de toute la publicité qui entourait le match de la veille du Jour de l’An. Il a bloqué 22 des 24 tirs des Américains pour réaliser une victoire de 3 –2. Il a rarement eu l’air ébranlé.

Il devra exceller encore ce soir compte tenu de son homologue à l’autre extrémité de la glace.

Tuukka Rask correspond très bien au modèle récemment préparé par les gardiens finlandais comme Mikka Kiprusoff, Kari Lehtonen et Hannu Toivonen. Il est un autre exemple illustrant pourquoi la Finlande est devenue une nation dominante en ce qui a trait aux gardiens de but.

Ce choix de première ronde a répondu à la plupart des attentes. À titre de substitut de Juha Pitkamaki avec l’équipe Ilves de Tampere dans la ligue SM finlandaise, Rask qui est vif comme l’éclair, présente une fiche de 3,22 buts alloués et un pourcentage d’arrêt de 0,922 en 15 matchs avec son équipe cette année.

Rask présente le deuxième meilleur pourcentage d’efficacité du tournoi (94,78) et la quatrième meilleure moyenne de buts alloués (1,68). Sa performance contre la Suède en quart de finale a été tout à fait brillante. Il a repoussé les 53 tirs dirigés sur lui et a été nommé joueur du match de la Finlande après avoir remporté le match 1 –0. S’il a encore beaucoup à offrir et garde la « confiance en lui » qu’il mentionne dans ses entrevues d’après match, le Canada aura tout un défi à relever.

Rask voudra se racheter pour sa performance couci-couça face au Canada lors du premier match du tournoi au cours duquel il a accordé cinq buts sur 31 tirs.

Pogge n’a pas été très sollicité lors du premier match. Il n’a affronté que 17 tirs dans tout le match, cédant seulement un but à Aki Seitsonen lors d’un an avantage numérique de la Finlande en troisième période.

Ces deux gardiens ont prouvé qu’ils peuvent être à la hauteur le moment venu. Et le moment sera certainement venu en demi-finale.

Si la Finlande veut remporter le match, Rask devra répéter ce qu’il a fait face aux Suédois, lundi. Bien que le gardien de but du Canada n’a pas joué un aussi grand rôle lors des victoires des seins, il ne doit pas accorder un but inopportun ou faible.

Indépendamment de ce qui arrivera, les partisans des Maple Leafs de Toronto auront du moins de quoi se réjouir!


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Morgan Bell
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6427
mbell@hockeycanada.ca

   
 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: