Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
Quelques Pages D'Histoire des Quarts de Finale

WJC.058
le 2 janvier 2006

Par Greg Alexis

Depuis que l’IIHF a modifié la structure du Championnat mondial junior d’un strict tournoi à la ronde à un système avec une ronde éliminatoire en 1996, les amateurs de hockey ont été témoins de moments mémorables et spectaculaires lors des quarts de finale.

Que ce soit une performance individuelle éblouissante, un jeu-surprise ou une victoire écrasante, certains matchs ont tendance à rester gravés dans l’esprit des gens. En voici quelques-uns :

La revanche est un plat qui se mange froid

Championnat mondial junior 1999 de l’IIHF
Winnpeg, Manitoba
Canada 12 – Kazakhstan 2

Les détails : Après une défaite de 6 –3 au Kazakhstan en ronde de relégation et une décevante huitième place en 1998, le Canada a affronté l’ancienne république soviétique à nouveau, mais cette fois-ci dans un match quart de finale. Le rouge et blanc ne voulait pas une reprise de 1998 et il s’est avancé sur la glace comme une meute affamée. Le futur joueur des Flyers de Philadelphie, Simon Gagné, a marqué quatre buts dans le match, égalisant un record national

Les conséquences : Le Canada l’a emporté sur la Suède en demi-finale ce qui a donné lieu à une confrontation avec une équipe russe bourrée de talent. La finale est devenue le spectacle Roberto Luongo. Le Canada n’a obtenu que 18 tirs au but contre 40 pour la Russie, mais la prestation héroïque du gardien de but a forcé la tenue d’une prolongation. Artem Chubarov a enfin effectué le tir parfait pour donner la médaille d’or aux Russes par la marque de 3 –2

Chapeau Phil!

Championnat mondial junior 2005 de l’IIHF
Grand Forks, Dakota du Nord, États-Unis
États-Unis 8 – Suède 2

Les détails : Le joueur vedette américain Phil Kessel a réussi un tour du chapeau contre la Suède et propulsé les Américains en demi-finale. Au total, l’équipe de Kessel a tiré 41 fois au but suédois. Al Montoya et Patrick O’Sullivan ont aussi bien paru pour la formation américaine alors que Montoya a effectué 29 arrêts et qu’O’Sullivan a obtenu trois mentions d’aide.

Les conséquences : Malheureusement pour les Américains, ils ont perdu leur demi-finale aux mains des Russes par la marque de 7 –2. La Russie a ensuite été écrasée 6 –1 par le Canada dans le match pour la médaille d’or.

D’agréables moments pour les Suisses

Championnat mondial junior 1998 de l’IIHF
Helsinki, Finlande
Suisse 2 – Suède 1

Les détails : Le gardien de but suisse David Aebischer a offert une superbe prestation dans ce match. Alors que la Suède jouissait d’une avance de 1 -0, il a aidé son équipe à résister à un avantage numérique de 5 contre 3 de la Suède au cours de la deuxième période. Les Suisses ont marqué alors qu’il restait environ deux minutes à jouer dans le match pour forcer la prolongation et lorsque celle-ci fut terminée, rien n’était décidé. Aebischer a de nouveau fait le travail en effectuant arrêt après arrêt lors des tirs de barrage jusqu’à ce que la Suisse l’emporte.

Les conséquences : La Suisse a perdu 2 –1 à la Finlande en demi-finale, mais a battu les Tchèques par la marque de 4 –3 après un autre match décidé par des tirs de barrage pour remporter la médaille de bronze au grand plaisir de l’entraîneur suisse né aux États-Unis, Bill Gilligan.

La domination de Denis

Championnat mondial junior 1997 de l’IIHF
Genève, Suisse
Canada 7 – Slovaquie 2

Les détails : Bien que la Russie ait obtenu 39 tirs au but contre 21 pour le Canada, Marc Denis a frustré ses adversaires pour permettre à son équipe de l’emporter par la marque de 7 –2. Les avants Brad Isbister et Christian Dubé ont mené l’offensive avec un but et une aide chacun.

Les conséquences : Le Canada a battu les Russes 3 –2 en demi-finale ce qui a entraîné une confrontation avec les États-Unis. Le Canada a battu les Américains par la marque de 2 –0 dans un match au cours duquel Denis a repoussé 23 tirs pour porter le jeu blanc à sa fiche. Le Canada remportait ainsi sa cinquième médaille d’or consécutive et sa dixième de tous les temps au mondial junior.

Triste jour pour la Suède

Championnat mondial junior 2000 de l’IIHF
Skelleftea, Suède
États-Unis 5 – Suède 1

Les détails : L’équipe de la Suède comptait deux des trois meilleurs marqueurs du tournoi en les jumeaux Daniel et Henrik Sedin, futurs joueurs des Canucks de Vancouver, et était la grande favorite pour remporter l’or devant ses partisans. Toutefois, les États-Unis ont joué les trouble-fête en écrasant les Suédois qui ont terminé au cinquième rang.

Les conséquences : Les Américains, inspirés par le jeu de leur capitaine Adam Hall et leur gardien Rick DiPietro, ont terminé au quatrième rang après s’être inclinés devant le Canada dans le match pour la médaille de bronze. La République tchèque a remporté sa première médaille d’or de tous les temps en battant la Russie 1 –0.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Keegan Goodrich
Coordonnateur, médias
Hockey Canada
403-284-6484
kgoodrich@hockeycanada.ca

 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: