18255-U17-003-fr
U17 003
|
|

le 29 décembre, 2005

Par Keith Borkowsky

REGINA — Quand le Québec et l’Ontario s’affronteront aujourd’hui au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans à Moose Jaw (19h), ce sera plus qu’un simple combat entre deux rivales provinciales.

Ce sera une confrontation entre Angelo Esposito du Québec et John Tavares de l’Ontario – deux des joueurs les plus prometteurs du Canada. Ce ne sera pas la première fois que les deux se retrouvent sur la même patinoire. Il y a quelques années, ce duo dynamique s’est affronté pendant un tournoi estival de développement. Mais il y a longtemps que les deux ne se sont pas vus à l’œuvre.

Les deux hésitent à parler d’une confrontation Tavares-Esposito, se concentrant surtout sur la victoire de leur équipe. Tavares était surtout préoccupé par le fait d’affronter une des meilleures équipes du Québec des dernières années. 

« Je ne suis pas vraiment inquiet au sujet (d’Esposito). Je suis surtout préoccupé d’affronter leur équipe… Il n’est pas le seul joueur de cette équipe qui peut marquer des buts », a dit Tavares.

Cela étant dit, Tavares a déclaré que c’était une occasion spéciale de lacer les patins contre un joueur de premier plan et qu’il a hâte au match.

« C’est évident que l’on constate son niveau d’habileté et ce qu’il est capable de faire avec la rondelle » a dit Tavares au sujet d’Esposito. « On peut voir ce qui fait de lui un grand joueur de hockey. C’est excitant de savoir que de grands joueurs comme ça jouent contre nous. » 

Avant l’affrontement de ce soir, Esposito avait disputé un seul match – un match hors concours hier soir contre la République tchèque – depuis qu’il a été retranché de l’équipe nationale junior canadienne des moins de 20 ans. Il lui aura fallu un certain temps avant de reprendre le rythme accéléré d’un match contre les Tchèques. 

« J’essayais simplement de m’avancer par l’extérieur et de créer des occasions de marquer. Je n’ai pas réussi à marquer, mais parfois la rondelle ne bondit pas en notre faveur. Mais j’ai préparé quelques beaux jeux. Je dois travailler mon jeu défensif un peu », a dit Esposito. 

Puisque les attentes sont élevées en ce qui a trait à ces deux joueurs, les comparaisons naturelles à d’autres grands joueurs du passé comme Sidney Crosby et Mario Lemeiux, font surface.

« Pour des joueurs comme nous, c’est flatteur d’entendre ça, mais vous ne pouvez pas me comparer à Crosby. Ce n’est pas possible. Crosby est comparé à des joueurs comme Mario Lemieux et Wayne Gretzky… Moi, j’essaie simplement de faire de mon mieux à mon âge et je suis certain que Tavares fait de même. »

Pour plus d'informations :

Lisa Dornan
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 / 403-510-7046 (mobile)
ldornan@hockeycanada.ca

 

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

 

Morgan Bell
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6427
mbell@hockeycanada.ca/p>

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Videos
Photos
2016-2017 ENF18 : USA 5 – CAN 4 (Match 3)
Le Canada comble un déficit de 3-0, mais perd la finale des M18.
2016-2017 ENFD : USA 3 – CAN 2 (Match 3)
Leslie et Clark marquent, mais le Canada perd la finale de la série.
2016-2017 ENF18 : USA 6 – CAN 2 (Match 2)
Watts et Pettet marquent, mais le Canada perd; la série est à égalité.
2016-2017 ENFD : CAN 4 – USA 3 (Match 2)
Nurse marque un second but gagnant en autant de jours pour le Canada.
Horaire
Close
Credit