Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
La Lettonie Espère Relever Tout Un Défi

WJC.026
le 26 décembre 2005

By Jenny Wiedeke

Entraîneurs : Oleg Znaroks est de retour derrière le banc de l’équipe lettone des moins de 20 ans. Il a occupé ce poste au cours des deux dernières années et a réussi à faire en sorte que son équipe a été promue l’an dernier. En 2004, l’équipe a terminé au quatrième rang de la Division 1, une déception, mais elle s’est ressaisie en terminant au premier rang en 2005 ce qui en a surpris plusieurs puisque le groupe comptait des pays comme le Danemark, la Slovénie et la Pologne. Znaroks possède donc de l’expérience, mais la première division est une tout autre chose.

Devant le filet : Les deux gardiens de la Lettonie faisaient partie de l’équipe qui a été promue après le championnat de la Division 1 des moins de 20 ans l’an dernier. Kristaps Stigis, né en 1987, n’a pas participé comme gardien substitut, mais Ugis Avotins a inscrit une victoire à son seul match. Bien qu’on ne parle pas vraiment d’« expérience » après un seul match, Avotins a peut-être un léger avantage. Les deux gardiens évoluent ensemble avec la formation HK Riga 2000, une puissance indéniable en Lettonie. Ils ne seront pas seuls. Au total, 16 joueurs de l’équipe de la Lettonie évoluent dans le système du HK Riga 2000.

Défenseurs : La jeunesse des défenseurs lettons pourrait être un grave problème. Parmi les huit défenseurs, quatre sont nés en 1987 ou après, y compris Kriss Grundmans qui est le plus jeune de la formation puisqu’il est né en 1989. Mais le gabarit de Grundmans compense son jeune âge. Il mesure 1,94 mètre et est le plus grand de l’équipe. Oskars Bartulis des Wilcats de Moncton de la LHJMQ possède une vaste expérience sur des patinoires plus petites. Les autres défenseurs lettons sont aussi de bonne taille ce qui les aidera contre les équipes plus imposantes. Après tout, la République tchèque a quelques-uns des joueurs les plus imposants du tournoi cette année, comme Boris Valabik et Vladimir Mihalik, ce qui n’a nullement intimidé la Lettonie qui a remporté le match hors concours entre les deux équipes par la marque de 5 –1.

Avants : L’offensive de la Lettonie est comme Le conte de deux cités de Dickens. Lors de ses deux parties hors concours, les avants de la Lettonie ont été soit anémiques, soit gigantesques. Contre la Finlande, l’équipe a inscrit un seul but alors que contre les Slovaques, l’équipe a explosé pour cinq buts. Trois des avants (Sergejs Pecura, Martin Karsums et Toms Hartmanis) jouent à l’extérieur de la Lettonie. Pecura prend de l’expérience dans le système Khimik en Russie, Karsums est ici au Canada, à Moncton, et Hartmans joue à Uppsala en Suède. Ce sont aussi les avants qui possèdent le plus d’expérience dans l’équipe. La plupart des joueurs nés en 1986 occupent des postes à l’avant. Ce sera à ce groupe d’imposer le ton et de donner l’exemple pour la Lettonie.

Résultats prévus : Différentes équipes ont différents objectifs au Championnat mondial junior. L’objectif du Canada, par exemple, est de remporter l’or, mais la Lettonie, pour sa part, serait bien heureuse de terminer au huitième rang. Elle éviterait ainsi la relégation et pourrait revenir au Championnat mondial des moins de 20 ans l’an prochain en Suède. Ce ne sera pas facile, mais une seule victoire inattendue en ronde préliminaire et le tour pourrait être joué pour les Lettons.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: